in

Planète Mars : mais jusqu’où ira l’hélicoptère Ingenuity ?

Crédits : NASA/JPL

La NASA vient de prolonger les opérations de vol de l’hélicoptère Ingenuity au moins jusqu’en septembre. Dans les mois à venir, le giravion soutiendra la prochaine campagne scientifique de Perseverance qui explore l’ancien delta du cratère Jezero. Il continuera également de tester ses propres capacités pour soutenir la conception des futurs véhicules aériens de Mars.

Ingenuity joue les prolongations

Il y a un peu plus d’un an, Perseverance fendait l’atmosphère martienne à plus de 20 000 km/h avant de se poser quelques minutes plus tard dans le cratère Jezero, une dépression abritant jadis un énorme lac avec des rivières le traversant d’ouest en est. L’une des premières missions du rover était de déployer Ingenuity, un petit hélicoptère. Son seul objectif était de réussir à voler. Le 18 avril dernier, le giravion s’est élevé à environ trois mètres de haut, a plané pendant trente secondes avant de se poser au sol sans encombre.

Le vol n’aura duré que 39,1 secondes, mais Ingenuity aura marqué définitivement l’histoire, devenant le premier engin motorisé à s’envoler depuis la surface d’un autre monde. Depuis, le drone a enchaîné les tests, tous plus longs et plus complexes. Plus récemment, il a d’ailleurs clôturé son 21e vol, le premier d’une série de trois nécessaires pour que l’hélicoptère traverse la partie nord-ouest d’une région connue sous le nom de « Séítah ».

Suite à cette nouvelle étape franchie, l’équipe du JPL de la NASA ne pouvait que prolonger son incroyable aventure. Désormais, il est prévu de poursuivre les opérations au moins jusqu’en septembre 2022.

« Il y a moins d’un an, nous ne savions même pas si le vol propulsé et contrôlé d’un avion sur Mars était possible« , a déclaré Thomas Zurbuchen, de la direction des missions scientifiques de l’agence. « Maintenant, nous attendons avec impatience l’implication d’Ingenuity dans la deuxième campagne scientifique de Perseverance. Une telle transformation d’état d’esprit en si peu de temps est tout simplement incroyable, et l’une des plus historiques dans les annales de l’exploration aérienne et spatiale. »

ingenuity
Ingenuity photographié par Perseverance. Crédits ;
: NASA/JPL

Un nouveau terrain de jeu plus hostile

La nouvelle zone d’opérations d’Ingenuity sera en effet plus compliquée que la première. Large de plusieurs kilomètres et formé par une ancienne rivière, le delta en forme d’éventail s’élève à plus de quarante mètres au-dessus du fond du cratère. Entre les falaises déchiquetées, les surfaces inclinées, les rochers en saillie et les poches remplies de sable, cet environnement hostile pourrait donner du fil à retordre à Ingenuity comme à Persverance. Cependant, le jeu en vaut la chandelle. Ce delta promet en effet de contenir de nombreuses révélations géologiques et peut-être même la preuve nécessaire pour déterminer qu’une vie microbienne évoluait autrefois sur Mars.

Sur place, les premiers objectifs d’Ingenuity seront d’aider à déterminer lequel des deux canaux de rivière asséchés Perseverance devra emprunter. Les données fournies par l’hélicoptère aideront également l’équipe de mission à évaluer les cibles scientifiques potentielles pour le carottage des échantillons du rover. Ingenuity pourrait même être amené à repérer des zones d’atterrissage et autres sites de mise en cache pour le programme Mars Sample Return qui visera à rapporter ces échantillons sur Terre à la fin de la décennie.

En attendant, l’hélicoptère doit terminer sa traversée de la partie nord-ouest de la région Séítah. Prévu pour le 19 mars au plus tôt, le prochain vol sera un voyage complexe d’environ 350 m de long comprenant un virage serré pour éviter une grande colline.