in

À quoi va servir Optimism, le jumeau de Perseverance ?

Crédits : Nasa/JPLRequester: Jia-Rui Cook Photographer: Gregory Waigand Date:2020-09-04 Phototask Order: 070915-177012

Le rover Perseverance est actuellement en route pour un voyage de plusieurs mois vers Mars. En attendant, les ingénieurs de la NASA peuvent toujours profiter de la compagnie de son frère jumeau, nommé Optimism. Mais concrètement, à quoi va servir cette machine ?

Le 30 juillet dernier était lancée la mission Mars 2020 de la NASA en vue de libérer le rover Perseverance à la surface de la planète rouge. L’atterrissage est prévu pour le 18 février 2021. Son principal objectif sera de rechercher des traces de vie passée dans le cratère Jezero. Il sera également question de mettre quelques échantillons sous scellés en vue d’un futur retour sur Terre. L’agence américaine compte également tirer profit de cette mission pour tester son giravion Ingenuity.

Un “jumeau terrestre”

Ceci dit, alors que Perseverance vogue actuellement dans l’espace interplanétaire, la NASA se familiarise avec son compagnon terrestre : Optimism. Construit sur la même plateforme que Perseverance, ce rover permettra à la NASA de tester les différentes commandes et mises à niveau avant de pouvoir les envoyer à son nouveau rover martien.

Optimism est arrivé sur le site du JPL à Pasadena (Californie) fin août, avant de réussir un premier test de conduite le 1er septembre. Depuis, le rover a été placé sur le “Mars Yard”, un paysage martien simulé de vingt mètres carrés utilisé pour tester différents prototypes robotiques. Notez également que le rover devra partager cet espace avec Maggie, la “jumelle” de Curiosity actuellement sur Mars.

La mission Curiosity a tiré des leçons de Maggie qu’il aurait été impossible d’apprendre autrement“, explique Matt Stumbo, de la NASA. “Maintenant que nous avons Optimism, Perseverance est suffisamment épaulé pour apprendre tout ce dont il aura besoin pour réussir sur Mars“.

perseverance optimism
Les techniciens déplacent Optimism dans l’un des bâtiments du Jet Propulsion Laboratory, en Californie du Sud. Crédits : NASA / JPL-Caltech

Quasiment identiques

Notez que Perseverance et Optimism ne se ressemblent pas à 100%, tout comme Maggie diffère légèrement de Curiosity. En réalité, seules les roues sont légèrement différentes, dans la mesure où chaque machine évolue en fonction des forces gravitationnelles respectives de chaque planète.

En outre, Optimism est actuellement incomplet. Les mêmes instruments, caméras, ainsi que le système unique de collecte d’échantillons de roches de Perseverance lui seront installés dès le début de l’année prochaine.

optimism
Optimism vu de haut. Crédits : Nasa/JPL

En attendant, le rover poursuit son chemin vers la planète rouge. Pour les intéressé.e.s, notez que l’agence américaine propose désormais une application permettant de suivre la trajectoire de la mission en temps réel. Au moment d’écrire ces lignes (8 septembre), Perseverance se situait déjà à 8,21 millions de km de la Terre. Il se rapprochait également à moins de 72 millions de km de Mars.