in ,

La NASA s’apprête à dévoiler son nouveau jet supersonique « silencieux » X-59

avion supersonique X-59
Une illustration de l’avion supersonique X-59 atterrissant sur une piste. Crédits : Lockheed Martin

Le X-59 Quiet SuperSonic Technology (Quesst) est un avion supersonique développé par la NASA en collaboration avec Lockheed Martin. L’objectif principal de ce projet est de concevoir un avion capable de franchir le mur du son sans créer de bang sonique tonitruant, ou « boom sonique ». Il s’agit de la détonation résultant du passage d’un objet supersonique dans l’air. La présentation officielle de l’appareil sera faite le 12 janvier prochain.

Un avion supersonique « silencieux »

Les avions supersoniques classiques créent un phénomène appelé « bang sonique » lorsqu’ils franchissent le mur du son. Ce bang est perçu comme un bruit assourdissant au sol, limitant ainsi les zones où de tels vols sont autorisés. En minimisant le bang sonique, le X-59 contribuera à réduire les nuisances sonores associées aux vols supersoniques, ce qui pourrait ouvrir la voie à une utilisation plus répandue de cette technologie au-dessus des zones habitées.

Le design de l’aéronef a donc été optimisé à cette fin pour le compte de la NASA.

Lockheed Martin, réputé pour ses avancées en matière d’aérospatiale et d’aviation, a été choisi comme partenaire principal pour concevoir et construire l’aéronef. Depuis 2019, l’avion était en construction dans l’usine « Skunk Works » de la société à Palmdale, en Californie. Le déploiement public du X-59 Quesst, prévu pour le 12 janvier, permettra au public de voir l’appareil après son dernier travail de peinture.

X-59
Le X-59 dans un hangar à Palmdale, en Californie. Crédits : Lockheed Martin

Un système de vision externe

Physiquement, le X-59 présente une conception unique avec un nez pointu et allongé en forme de bec mesurant 11,5 mètres de long. Cette caractéristique aide à façonner les ondes de choc produites pendant le vol. L’appareil mesure au total environ 30 mètres de long pour environ 9 mètres d’envergure.

Notez également que les pilotes ne pourront pas voir à travers un pare-brise avant traditionnel. À la place, ils utiliseront un système de vision externe (XVS) combinant une caméra orientée vers l’avant, un écran d’affichage dans le cockpit et un logiciel de traitement d’image pour fournir une vue augmentée de la ligne de visée.

Le X-59 est conçu pour atteindre une vitesse de Mach 1,4 (environ 1 489 km/h) à une altitude de 16 764 mètres. Il sera équipé d’un moteur construit par General Electric Aviation.

Une fois en vol, l’avion mènera une campagne de recherche pour recueillir des données sur la perception des bangs soniques plus silencieux par les personnes situées en dessous. Ces données seront ensuite utilisées pour soutenir les demandes d’approbation des vols supersoniques commerciaux auprès des autorités de régulation telles que la Federal Aviation Administration (FAA).