in

NASA : ce garçon de 9 ans a gagné un concours avec ses toilettes lunaires !

Crédits :globalmoments / iStock

Le Lunar Loo Challenge est un concours au cours duquel les concurrents de concevoir des toilettes à utiliser sur la surface de la Lune. En effet, les toilettes de l’espace ne peuvent servir qu’en micropesanteur. Un jeune Malaisien de 9 ans s’est distingué avec son surprenant concept.

La course aux toilettes !

Ces derniers mois, l’Agence spatiale des États-Unis (NASA) a semblé très préoccupée par les toilettes. En juin 2020, nous évoquions le fait que la Station spatiale Internationale (ISS) allait accueillir un nouveau système de toilettes. Il s’agit d’un concept amélioré dans le cadre des projets d’exploration et de colonisation de la Lune et de la planète Mars. Même chose pour la capsule Orion dont les toilettes ont actuellement une odeur trop forte.

La NASA est également à l’origine du Lunar Loo Challenge, un concours très particulier. L’objectif est en effet ici de concevoir des toilettes à utiliser sur la surface de la Lune. Rappelons que les toilettes de l’espace actuelles ne fonctionnent qu’en micropesanteur. Comme l’explique le quotidien Malay Mail dans un article du 5 novembre 2020, le concours a récompensé Pei Yong Tan, un jeune malaisien de seulement 9 ans ! Le jeune garçon est à l’origine du Spacesuit Lunar Toilet, un concept étonnant.

graphisme NASA toilettes
Crédits : NASA

Pas besoin de retirer la combinaison spatiale

Selon Pei Yong Tan, le Spacesuit Lunar Toilet est un appareil équipant la combinaison des astronautes. Le fait est qu’il n’est pas nécessaire de retirer la combinaison pour faire ses besoins. En microgravité, l’appareil fonctionne en utilisant le vide afin de siphonner le liquide. La puissance mécanique cinétique permet donc de se passer d’une alimentation en électricité.

Surtout, le dispositif fonctionne aussi en gravité lunaire grâce à un concept cinétique mécanique manuel. L’astronaute doit seulement bouger sa jambe afin d’enclencher la fonction d’aspiration. De plus, les déchets font l’objet d’un stockage dans une petite poubelle située dans la combinaison. Le jeune inventeur évoque la présence d’une pompe à seringue au niveau de la botte et d’un récipient à vide au niveau de la poche du pantalon.

Une amélioration d’un ancien concept

Selon Pei Yong Tan, son concept est une amélioration des combinaisons spatiales que les astronautes utilisaient lors de la mission Apollo 11, ayant permis l’arrivée des premiers hommes sur la Lune. À l’époque, les astronautes urinaient dans un brassard en forme de préservatif, ce dernier se vidant dans un sac. Néanmoins, l’invention n’était pas parfaite et la NASA déplorait souvent des fuites.

Le Lunar Loo Challenge a donc décerné la première place à Pei Yong Tan, si bien que le Spacesuit Lunar Toilet pourrait éventuellement faire partie du programme Artemis visant à envoyer des humains sur la Lune en 2024. La performance du jeune garçon impressionne d’autant plus que les responsables du concours ont reçu pas moins de 900 projets en provenance de 85 pays. Néanmoins, il n’est pas le seul vainqueur dans la catégorie des moins de onze ans. Le malaisien partagera en effet son prix avec Joel John Arun, un jeune Britannique à l’origine du concept Artemis Easy Loo (AEL).