in

Pourquoi n’arrivez-vous pas à retenir les prénoms ?

Crédits : iStock

Quand vous êtes dans une soirée et que vous rencontrez un nouveau groupe de personnes, est-il impossible pour vous de vous souvenir des prénoms à peine deux minutes après leur rencontre ? Mais malgré tout vous continuez la conversation en essayant de faire bonne figure tout en vous demandant quels sont leurs petits noms… Ne vous en faites pas, ce mélange de gêne et de confusion arrive à tout le monde. The Atlantic nous rassure avec quelques explications.

Quand nous rencontrons un groupe de plusieurs personnes qui annoncent leur nom chacune leur tour, notre attention ne se porte pas directement sur elles et le nom qu’elles indiquent mais plutôt sur le fait qu’on va devoir être le prochain à donner le nôtre. Dès qu’un membre du groupe donne son nom, nous sommes déjà dans l’attente du prochain. Impossible donc de les retenir !

Rentre également en ligne de compte, notre mémoire à court terme. Celle-ci est censée intervenir en premier dans ce genre de situation. Mais si l’information stockée n’est pas vite transférée ailleurs, elle s’évapore. C’est le syndrome du « thermos qui fuit ».

Si nous manquons parfois d’intérêt, peut-être est-ce parce que les noms et prénoms n’en ont aucun ?

En effet, ça ne définit pas la personne que vous êtes en train de rencontrer et ça ne donne à votre cerveau aucune matière à laquelle se raccrocher, nous explique The Atlantic. Mais pour se souvenir d’un nom, mieux vaut lui donner du sens qui activera mieux votre mémoire d’après Paul Reber, professeur de psychologie.

Pour vous sortir de cet abysse sans nom, voici quelques conseils piochés sur internet. Forbes nous suggérait en 2010 de :

– répéter sans arrêt le nom en question ou dès que l’on s’adresse à la personne (n’en faites pas trop non plus au risque de ne plus revoir cette personne…)

– associer le nom en question à une activité précise et significative

– une association de préférence avec un jeu de mots

– et au pire : faire répéter son nom à la personne rencontrée (cela vous sortira de cet enfer plus vite plutôt que de vous torturer l’esprit à vous demander si son prénom est bien Marie ou Julie ou peut-être Sandy…).

Source : Slate