in

Et une naine brune de plus découverte par un astronome amateur !

Crédits : NASA/WISE

Un nouvel outil citoyen mis en ligne plus tôt cette année par la NASA pour aider les astronomes à repérer la mystérieuse planète 9 près de notre système solaire a récemment permis la découverte d’une naine brune de plus.

Il y a trois mois, Rosa Castro terminait son dîner, s’installait tranquillement et ouvrait son ordinateur portable. Elle était alors loin d’imaginer que quelques minutes plus tard, elle dévoilerait un nouvel objet qui n’était ni une planète ni une étoile. Thérapeute le jour et astronome amateur la nuit, Rosa a rejoint il y a quelques mois comme des milliers d’autres personnes le projet de science citoyenne Backyard Worlds : Planet 9 financé par la NASA. Un travail d’investigation long de plusieurs semaines qui a fini par payer. Sa découverte, qu’elle partage avec trois autres personnes, est une jolie naine brune formellement identifiée sous le nom WISEA J110125.95 +  540 052.8.

Il y a quelques mois, la NASA lançait le site Backyard Worlds : Planet 9 qui, comme son nom l’indique, permet à vous et moi de scruter les données récoltées par les différents télescopes pour dénicher de nouveaux mondes, avec la mystérieuse planète 9 en ligne de mire. Le projet Backyard Worlds permet en effet à quiconque ayant un ordinateur et une connexion Internet d’explorer les images capturées par le télescope WISE de la NASA. Si un objet est assez proche de Terre, il apparaîtra alors sur plusieurs images prises du même endroit à quelques années d’intervalle. Le but pour les utilisateurs est alors de « marquer » les objets suspects pour permettre aux chercheurs de faire une enquête plus approfondie. Plus de quatre millions de ces images sont actuellement répertoriées, de quoi dénicher plusieurs milliers de mondes potentiels.

Il y a quelques mois, quatre utilisateurs avaient alerté les équipes scientifiques sur la présence d’un objet curieux, dont la présence fut par la suite confirmée par un télescope infrarouge. Il s’agissait là encore d’une naine brune, ces « étoiles ratées » trop massives pour être considérées comme des planètes, mais pas assez pour maintenir une fusion thermonucléaire. Aujourd’hui, c’est au tour de Rosa Castro de se distinguer. Adam Schneider, de l’Arizona State University, convenait il y a quelques jours à propos de ce nouvel objet que WISEA J110125.95 +  540 052.8 était une découverte passionnante pour plusieurs raisons. « Ce qui est spécial à propos de cette étoile, c’est que sa luminosité est exceptionnellement faible. Cela signifie que nos chercheurs citoyens sondent les images beaucoup plus profondément que jamais auparavant ».

La naine brune nouvellement découverte WISEA J110125.95 +  540 052.8 apparaît comme un point en mouvement (indiqué par le cercle) dans ce flipbook animé. Crédits : NASA/WISE

Depuis le lancement du site, 117 naines brunes ont d’ores et déjà été identifiées, mais les chercheurs espèrent en dénicher des milliers d’autres, de quoi fournir le carnet d’adresses de notre Galaxie. En revanche, il n’y a toujours pas de traces de la mystérieuse planète 9. Si vous aussi vous aimeriez participer à la découverte d’un nouvel objet céleste, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la NASA.

Source

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.