in

Le mystère de la tomate disparue de l’ISS enfin résolu

ISS
La Station Spatiale Internationale. Crédits : Pixabay

Le mystère de la tomate disparue dans l’espace a finalement été résolu huit mois après l’incident survenu lors de l’expérience Veg-05 de la NASA, axée sur la culture de fruits et légumes dans l’environnement unique de l’ISS.

Des cultures réalisées à bord de l’ISS

La culture de fruits et légumes à bord de l’ISS (la Station Spatiale internationale) est un domaine de recherche crucial pour la NASA et d’autres agences spatiales internationales. Cette initiative s’inscrit en effet dans l’objectif à long terme d’établir des missions spatiales plus autonomes et durables où les astronautes pourraient produire leur propre nourriture pour des voyages spatiaux prolongés tels que des missions vers Mars.

Plusieurs expériences ont notamment été menées pour comprendre comment les plantes réagissent à l’environnement unique de l’espace caractérisé par la microgravité, le rayonnement cosmique et les conditions atmosphériques spécifiques à l’ISS.

L’une de ces expériences est le projet Veggie qui explore la croissance de plantes pour fournir des aliments frais et améliorer le bien-être psychologique des astronautes, tout en visant à comprendre comment la microgravité affecte la formation de racines, la floraison et la production de fruits. Pour opérer, le système Veggie utilise des lampes à LED qui fournissent la lumière nécessaire à la photosynthèse des plantes. Différents types de légumes verts, comme la laitue et les épinards, ont ainsi pu être cultivés avec succès.

L’expérience Veg-05 est une continuation de ces efforts. Cette mission particulière a introduit des tomates cerises dans le programme de culture de l’ISS pour élargir les connaissances sur la production alimentaire en gravité réduite, ce qui nous ramène à cette petite mésaventure.

ISS tomate
L’astronaute de la NASA Frank Rubio s’occupe de ses récoltes sur l’ISS. Crédits : NASA

Une tomate disparue

L’une de ces tomates, récoltée en mars dernier, avait en effet mystérieusement disparu. Jasmin Moghbeli, l’astronaute de la NASA, a annoncé lors de la célébration du 25e anniversaire de l’ISS que la tomate avait finalement été retrouvée, écartant ainsi les soupçons qui pesaient sur son collègue Frank Rubio qui avait été accusé en plaisantant de l’avoir mangé.

En octobre, Rubio, de retour sur Terre après 371 jours passés dans l’espace, avait spéculé sur le sort de la tomate, suggérant qu’elle s’était probablement ratatinée en raison de la faible humidité de la station et qu’elle aurait pu être jetée par inadvertance. Finalement, il n’en est rien.

Cela peut évidemment paraître étrange que quelque chose comme une simple tomate puisse disparaître sur l’ISS, mais avec tous ses nombreux coins et recoins, le laboratoire orbital offre suffisamment d’endroits pour se cacher.