in

Le mystère des panaches de Mars a peut-être été résolu !

Crédits : Aynur_zakirov / pixabay

Sur notre chère planète Terre, lorsque les vents solaires nous frappent, ceux-ci génèrent des aurores polaires. Le Soleil serait également responsable des panaches nuageux observés sur Mars.

Le Soleil interagirait avec l’ionosphère de Mars afin de générer ces panaches, c’est en tout cas la conclusion à laquelle est arrivée une équipe de scientifiques grâce à l’exploitation des données de la sonde Mars Express de l’ESA (European Space Agency). Les panaches nuageux ont tendance à se former à 250 km d’altitude (alors qu’ils devraient se former à 100 km d’altitude). Une « anomalie » qui permettait d’observer les nuages depuis le télescope spatial Hubble.

Auparavant, il était supposé que la formation de ces nuages était liée au fait qu’ils se trouvaient au-dessus d’une zone riche en vapeurs d’eau et en dioxyde de carbone, propre à donner naissance à de telles structures. L’équipe de chercheurs a publié dans  « Journal of Geophysical Research », une étude dévoilant une autre hypothèse, en effet ce phénomène interviendrait suite à des éjections de masse coronale qui projettent du plasma ionisé produit par la couronne solaire dans l’espace interplanétaire.

Mystery_plume_on_Mars_medium

Ces éjections de masse coronale provenant du Soleil seraient si puissantes qu’elles réussiraient à interagir avec l’ionosphère de la planète Mars, ce qui coïnciderait avec les observations. L’interaction avec l’ionosphère martienne et ce plasma ionisé aurait alors pour conséquence… de ne pas former de nuage. En effet, l’étude suggère que ce qui est observé n’est pas un nuage mais une perturbation suffisamment importante pour que les poussières et les grains de la glace contenus dans la haute atmosphère martienne soient éjectés dans des couches supérieures de l’atmosphère. Le tout donnant un « panache vaporeux et lumineux » confondu classiquement avec un véritable nuage.

770255488b_mars_panache_Hubble_esa_nasa

Sources : EsaFuturaScience