in ,

Une mygale venimeuse et mutante découverte en Australie

Crédits : Tirin / Wikipédia

Lors d’une expédition menée dans un parc National de Nouvelle-Galles-du-Sud en Australie, un zoologiste est parvenu à découvrir ce qu’il recherchait, l’Atrax Sutherlandi, une mygale venimeuse et mutante. Les joies de l’Australie.

Il est une expression anglo-saxonne qui dit que « tout en Australie cherche à vous tuer », faisant référence à la faune riche et souvent dangereuse que l’on trouve dans ce vaste pays d’Océanie. Nous vous avions d’ailleurs déjà parlé de la pluie d’araignée survenue en Australie, comme de la pluie de chauve-souris ou encore de cet « alien des abîmes » capturé au large des côtes australiennes.

Cette fois-ci, c’est de la découverte d’une mygale dont il s’agit. Celle-ci a été réalisée par le zoologiste Mark Wong au cours d’une expédition avec ses collègues menée dans le parc National de Tallaganda, en Nouvelle-Galles-du-Sud. Ce spécialiste des invertébrés à l’Australian National University (ANU) avait justement prévu cette expédition pour rencontrer et découvrir la mygale venimeuse mutante appelée Atrax Sutherlandi.

C’est en agitant un bâton sur un amas de terre qu’il a donc rencontré celle qui arborait un chélicère (appendice proche de la bouche qui se termine par deux crochets) de couleur rouge. Pour Mark Wong, cette couleur rouge est le résultat d’une mutation. Ce gène de la pigmentation rouge est bien présent chez la mygale, mais elle est généralement inhibée par la mélanine noire produite en plus grande quantité. Ici, ce gène est activé par la tyrosinase, une enzyme qui lorsqu’elle est mutée provoque l’albinisme, qui se matérialise ici par l’absence de mélanine noire.

Sources : LivescienceSciences & Avenir

  • Crédits photos : Mark Wong