in

Mourir électrocuté par une raie est-il possible ?

Crédit : Wikipedia

Vous vous baignez tranquillement dans la mer Méditerranée, le soleil brille, le ciel est bleu. Quand soudain, vous ressentez une terrible douleur à la jambe qui vous immobilise sur le coup ! Sous vos pieds se trouve une gigantesque raie qui vient tout juste de vous électriser ! Vous croyez mourir, mais vous survivez. La question est : auriez-vous pu y passer ?

Ces raies électriques sont appelées torpilles. Touchez-les et vous vous retrouverez traversé d’un puissant courant électrique pouvant atteindre les 220 volts ! La tension de la décharge peut dépendre de l’espèce, elles sont au nombre de 36 et s’éparpillent dans tous les océans du globe. À la réunion, c’est la torpille auréolée que vous pourrez rencontrer avec des décharges de 45 à 80 volts. Les Antilles sont traversées d’espèces moins dangereuses dont les décharges ne dépassent pas les 35 volts. Manque de pot, c’est dans la mer méditerranée et l’océan atlantique que vous pourrez tomber sur les espèces les plus virulentes : la torpille marbrée, facilement percevable sur les côtes corses, vous assaillira d’un courant de 200 volts !

Crédits : Wikipédia/Torpille de Corse

Que l’on vous rassure, la douleur semblera vous tuer, mais vous survivrez ! Le courant électrique propagé par les torpilles est un courant continu, c’est-à-dire qu’il n’est propagé que dans un sens. Il est donc moins dangereux que le courant alternatif distribué dans nos maisons. Les organes responsables de ces décharges électriques sont situés près de la tête, dans les nageoires de l’organisme marin. Ces organes sont des batteries biologiques rechargeables qui nécessitent un délai de 24 h pour fonctionner de nouveau.

De plus, il faut savoir qu’un corps humain plongé dans l’eau sera beaucoup plus résistant aux décharges électriques que sur la terre ferme. Les décharges de torpille étant brusques et rapides, elles ne sont pas suffisantes pour provoquer une fibrillation du cœur. Malheureusement, et surtout en fonction du sujet, elles peuvent provoquer des pertes de connaissance susceptibles d’entraîner la noyade. Mourir électrocuté par une raie n’est donc pas possible, mais mourir suite aux conséquences d’une électrocution de torpille l’est !

Source