in ,

Moscou : des policiers vendent l’accès aux caméras de vidéosurveillance de la ville !

Crédits : Public Domain Pictures

Dans la capitale russe, plusieurs milliers de caméras sont équipées d’une technologie de reconnaissance faciale. Or, certains policiers et autres employés du gouvernement vendent leur accès pour l’équivalent de seulement quelques centaines de dollars !

La reconnaissance faciale à Moscou

Il y a peu, nous évoquions les pays dans lesquels il y a le plus de caméras de vidéosurveillance. La Russie ne figurait pas dans ce classement pour ne pas avoir entièrement communiqué ses chiffres. Toutefois, nous savions que les villes de Moscou et Saint-Pétersbourg totalisaient ensemble près de 200 000 caméras.

Un article publié par FossBytes le 9 décembre 2019 nous apprend qu’il y a environ 175 000 caméras de surveillance dans la capitale russe. La publication détaille une vidéo publiée par le média russe MBKh Media, mise en ligne quelques jours auparavant (voir en fin d’article). Parmi les caméras de la capitale, 4 000 se trouvent dans des endroits très fréquentés et 3 000 d’entre elles sont connectées à une technologie de reconnaissance faciale.

moscou
L’accès au système de vidéosurveillance de la ville de Moscou semble faire l’objet d’un trafic.
Crédits : Deensel / Wikipédia

Un accès vendu une bouchée de pain

Sur le site officiel du système de vidéosurveillance de la ville de Moscou, il est précisé que les données obtenues via ces caméras peuvent être consultées. Toutefois, il s’agit d’un accès réservé aux forces de l’ordre, au maire de la ville, aux autorités exécutives et aux employés du gouvernement fédéral. Cependant, MBKh Media explique que des identifiants permettant de se connecter à la plateforme sont disponibles en vente sur de simples forums. Pire encore, des policiers et des employés du gouvernement seraient à l’origine de ces mises en vente !

Autrement dit, des personnes malveillantes pourraient facilement avoir accès au système et retrouver aisément les identités des personnes filmées. Cette facilité est d’ailleurs vraiment déconcertante car les forums sont très accessibles via les moteurs de recherche. Surtout, le prix d’achat des identifiants est dérisoire, à savoir seulement 30 000 roubles, c’est-à-dire environ 470 dollars.

Durant l’été 2019, nous évoquions déjà l’arrivée de la reconnaissance faciale dans les taxis russes. Toutefois, il ne s’agirait pas d’un système de surveillance de masse. Selon la société locale Yandex.taxi , il s’agit d’éviter un maximum les accidents impliquant la fatigue chez les chauffeurs. Ainsi, le système peut bloquer automatiquement les courses si ce dernier détecte une trop grande fatigue chez le chauffeur.

Voici la vidéo publiée par MBKh Media :

Source

Articles liés :

Le système de surveillance chinois exposé durant des semaines à cause d’une faille de sécurité

Suède : une école utilisait la reconnaissance faciale pour compter les absences

Cette IA peut retrouver un individu en fonction de ses caractéristiques physiques !