in

Montée des eaux : l’île qui disparait petit à petit sous les eaux de l’Atlantique

Crédits : Pixabay

Cette île, abritant une réserve amérindienne, est en train de disparaitre progressivement sous l’effet d’une conséquence du réchauffement global : la montée du niveau des océans.

L’île Lennox est une terre d’une superficie d’environ 170 km², mais pour combien de temps encore ? Quoi qu’il en soit, près de 300 habitants peuplent cette île appartenant au Canada, qui n’est autre que le foyer de la réserve Micmacs, ces derniers appelant leur terre natale « L’nui Minegoo ».

La situation à laquelle la population locale doit faire face est exposée dans un long article du National Geographic publié le 16 décembre 2015, accompagné d’une vidéo présentée ci-après. Un habitant explique que lors de son arrivée sur l’île, ses enfants avaient la possibilité de jouer au baseball dans le jardin, mais cela n’est désormais plus possible : le jardin diminue en surface chaque année un peu plus.

Les aborigènes de l’île Lennox tentent d’évaluer et de faire face à leurs différents problèmes, par exemple les sous-sols inondés, le creusement des berges ou encore les routes en mauvais état.

Le site américain Motherboard explique dans un article que les habitants des îles et des zones côtières sont très préoccupés par la hausse du niveau de la mer. Au début du mois de décembre 2015, une start-up factice aurait proposé des biens immobiliers à forte plus-value sur le long terme, et cette offre aurait fait un véritable buzz sur la toile. En effet, ces logements situés en hauteur, étaient censés prendre de la valeur au fur et à mesure de la montée du niveau des océans. Un canular certes, mais criant de sens.

Voici un reportage réalisé par National Geographic (en anglais) :

Sources : National Geographic – Motherboard – Slate