in

Mission to the Moon : un réseau 4G pour la Lune en 2018 ?

Capture vidéo

D’ici l’an prochain, le satellite de la Terre devrait bénéficier de sa propre antenne-relais. Celle-ci assurera un réseau de téléphonie 4G dont le but est de transmettre de photos de la Lune vers notre planète, des clichés qui seront effectués par deux petits robots prévus à cet effet.

Le dernier module des missions Apollo, à savoir Apollo 17, s’était posé dans la vallée lunaire de Taurus-Littrow. En 2018, soit 45 années plus tard, la Lune accueillera vraisemblablement une antenne-relais 4G de dernière génération. Elle offrira la possibilité d’établir des communications sans latence entre la Terre et son satellite. De plus, ce dispositif est prévu pour être peu consommateur en énergie.

Le réseau 4G sera testé par deux petits rovers d’exploration qui seront déposés sur la Lune grâce au module Alina, présenté le 14 juin 2016 lors du Volkswagen Forum et développé par la start-up Part-Time Scientists basée à Berlin (Allemagne). Lorsque le module alunira, le fameux dispositif se mettra en place et endossera son rôle de relais en télécommunications en envoyant vers la Terre les clichés pris par les deux robots.

Crédits : Part-Time Scientists

« Pour que l’humanité quitte le berceau de la Terre, nous devons développer des infrastructures au-delà de notre planète d’origine. Avec “Mission to the Moon”, nous établirons et testerons les premiers éléments d’un réseau de communication dédié sur la Lune », déclare Robert Boehme, CEO de Part-Time Scientists, dans un article de Wired.

Les ingénieurs de Part-Time Scientists promettent un succès de leur projet, soutenu par des partenaires tels que SpaceX, Audi ou encore l’opérateur téléphonique britannique Vodafone.

La question qui est logiquement sur toutes les lèvres est la suivante : les premiers touristes de l’espace qui seront envoyés vers la Lune par SpaceX l’année prochaine, pourront-ils emporter et utiliser leur téléphone portable à bord ?

Sources : WiredScience & Vie