in

Que sont les missiles de croisière et quelles distances peuvent-ils parcourir ?

Missile de croisière AGM-129 ACM (États-Unis). Source : Domaine public

Huit missiles de croisière russes ont frappé dimanche dernier la ville de Vinnytsia, dans le centre-ouest de l’Ukraine, détruisant complètement l’aéroport. Selon Reuters, des missiles de croisière auraient également touché d’autres cibles ukrainiennes ces derniers jours, dont un bâtiment du conseil municipal de la ville orientale de Kharkiv mercredi. Mais de quoi parle-t-on précisément et jusqu’où ces missiles peuvent-ils voyager ?

Missiles balistiques et de croisière

En temps de guerre, on entend souvent parler de missiles balistiques et missile de croisière, mais quelle est la différence entre les deux ? Un missile balistique est un missile capable de transporter une ou plusieurs armes sur une trajectoire balistique, comme son nom l’indique. Cela signifie qu’une fois son carburant brûlé, le missile continue de se déplacer selon deux paramètres : la gravité et la vitesse acquise par une force d’accélération initiale (comme une balle de fusil). Dès lors, sa direction ne peut donc plus être modifiée. Finalement, la gravité finira par ramener le missile (et sa charge explosive) au sol, vers sa cible.

Les missiles de croisière sont quant à eux des véhicules aériens sans pilote propulsés tout au long de leur vol tout en restant dans l’atmosphère terrestre. Ces missiles peuvent être lancés à partir de plates-formes terrestres, aériennes ou maritimes et comme les missiles balistiques, ils peuvent être armés d’une ogive nucléaire ou chimique. Ils sont utilisés pour frapper des cibles terrestres.

Selon le Center for Arms Control and Non-Proliferation, ces structures ont également la capacité de pouvoir se déplacer très bas, ce qui rend leur détection très difficile. Notez que la plupart de ces missiles sont autoguidés, mais certains, plus avancés, permettent également à un opérateur à distance de les guider manuellement à l’approche de la cible (ou d’interrompre la frappe).

missiles de croisière
Missile de croisière français SCALP-EG (portée : jusqu’à 560 km). Crédits : David Monniaux

Quelles distances couvrent-ils ?

Les missiles de croisière les plus modernes sont capables de voyager à des vitesses subsoniques élevées (inférieures à la vitesse du son), supersoniques (plus rapides que la vitesse du son) et hypersoniques (au moins cinq fois la vitesse du son).

Les premiers peuvent avoir des portées aussi limitées que des dizaines de kilomètres, tandis que certaines versions, comme le Kh-101 russe, proposent une portée maximale de plus de cinq mille kilomètres. Les seconds, les hypersoniques, peuvent parcourir des centaines de kilomètres à quelques milliers de kilomètres ou plus, tandis que les supersoniques ont pour la plupart une portée de quelques centaines de kilomètres. Certaines versions intercontinentales peuvent toutefois parcourir plusieurs milliers de kilomètres. En cours de développement, le missile russe Kalibr-Maurait par exemple une portée de plus de 4300 km.