in

Des milliers de « fossiles vivants » sortent de terre

Crédits : Steve Jurvetson / Wikimedia Commons

Des pluies inhabituelles ont eu pour conséquence de faire monter les eaux dans certaines rivières qui étaient jusqu’à maintenant asséchées. Ces conditions furent idéales pour permettre l’éclosion des œufs de Triops.

Le nord de la Chine a été touché pendant plusieurs semaines par des pluies intenses, alimentant des rivières qui étaient asséchées depuis 25 ans. Des conditions météorologiques inhabituelles qui ont permis à des petits crustacés d’eau de voir le jour. La créature qui nage désormais dans certaines rivières chinoises appartient au genre des Triops, les scientifiques estiment que la créature date de 200 millions d’années et qu’elle n’a que très peu évolué morphologiquement parlant, ce qui explique le terme de « fossile vivant ».

Le terme Triops a une étymologie grecque et signifie « 3 yeux », en effet ces petites créatures qui mesurent entre 4 et 6 cm possèdent deux yeux qui sont des organes visuels, et un autre œil qui agit comme un détecteur de lumière et de température. Les Triops ont une courte espérance de vie environ 90 jours, mais leurs œufs peuvent survivre très longtemps, résister à la température et à des situations de déshydratation pendant de nombreuses années. Ces derniers auraient d’ailleurs été pondus il y a 20 ans.

Ces petites créatures se nourrissent intégralement de déchets organiques notamment de petits organismes et de la flore microscopique du fond marin. Elles ont pour avantage de rétablir et de réguler l’écosystème dans des milieux aquatiques stagnants. Pourtant, leur vitesse de reproduction fait que dans certains pays comme les États-Unis, les Triops sont considérés comme de vrais parasites et doivent faire l’objet de régulation par l’homme.


Source : Maxisciences