in

Des milliers de saumons d’élevage ont-ils profité de l’éclipse solaire pour s’évader ?

Crédits : Flickr

Une ferme piscicole du nord-ouest des États-Unis a déclaré la perte de milliers de saumons dont la cause serait l’éclipse solaire du 21 aout dernier. Mais comment une telle chose a-t-elle pu se produire ?

L’éclipse solaire totale qui s’est produite il y a quelques jours a eu son lot de surprises, comme les frasques du président Donald Trump et de Joey Bada$$, un rappeur ayant regardé l’éclipse sans lunettes assez longtemps pour s’exposer à des problèmes de vue. Plus sérieusement, n’importe quel amateur d’astronomie qui se serait trouvé dans le parcours idéal de l’éclipse aurait trouvé son compte et passé un bon moment.

Cependant, il semble que l’événement ait également profité aux saumons d’élevage de Cooke Aquaculture, une ferme piscicole du nord-ouest des États-Unis. Selon le quotidien local The Seattle Times, 305.000 saumons d’élevage se seraient enfuis de leur enclos. Ces derniers sont désormais en totale liberté dans l’Océan Pacifique. La veille de l’éclipse, les lignes d’ancrage, dont le rôle était de maintenir les filets, se sont brisés.

“Des vents exceptionnellement forts et des courants ayant coïncidé avec l’éclipse solaire ont endommagé une ferme de saumons qui opérait près de Cypress Island, depuis près de 30 ans” a indiqué Cooke Aquaculture dans un communiqué qui semble avoir été retiré.

Le Washington Department of Fish & Wildlife a sollicité l’ensemble des pécheurs de la région afin de capturer un maximum d’évadés, et ce sans limites au niveau des quantités. Un guide en ligne a également été mis à leur disposition afin d’aider les pêcheurs à identifier les saumons d’élevage.

L’éclipse solaire a-t-elle vraiment un lien avec cette évasion ? Cooke Aquaculture indique que lorsque la lune et le soleil se sont alignés, le niveau de l’eau a augmenté de manière significative à la manière d’une marée haute, causant les dégâts à l’enclos. Cependant, cette explication n’est pas au goût de tous comme pour l’activiste Johnathan White, affirmant que cette année comptera 160 marées comparables à celle ayant eu lieu durant l’éclipse.

Évidemment, la préoccupation principale n’est pas de connaitre la cause de la fuite mais bel et bien ses conséquences sur l’écosystème dans lequel vivent les saumons sauvages, dont les effectifs sont en baisse depuis plusieurs années. Une concurrence pour l’alimentation devrait se jouer entre les saumons sauvages et d’élevage, tandis que les deux espèces pourraient être amenées à s’accoupler. Ceci donnera des hybrides dont les modifications génétiques seront inscrites dans les lignées.

Sources : The Seattle TimesSlateMashable