in

Des milliers de mondes pourraient se cacher au-delà de Pluton

Vous connaissez peut-être les huit planètes du système solaire et leur célèbre compagnon, la planète naine Pluton. Mais celle-ci, aussi loin soit elle ne pourrait être qu’un avant-goût de ce qui se cache au-delà, dans une région appelée la ceinture de Kuiper.

Comme nous le suggère l’animation en fin d’article, les planètes naines pourraient en fait être 100 fois, voire 1 000 fois plus nombreuses que les huit planètes connues à ce jour dans notre Système solaire.

Postée pour la première fois sur le site Reddit par l’utilisateur Nobilitie, l’animation est en fait tirée d’un jeu de simulation basé sur la physique. Chaque anneau représente ici une orbite d’un objet et tous les anneaux au-delà des huit anneaux intérieurs appartiennent tous à des planètes naines. Ces orbites sont en fait sont sur une liste constamment mise à jour de mondes candidats tenue par Mike Brown, un astronome de Caltech, en Californie. On y voit alors une différence frappante entre les orbites ordonnées des planètes géantes et le caractère aléatoire des planètes naines.

Cette liste tenue par l’astronome trie les objets détectés dans l’espace profond en fonction de la probabilité de leur existence. Pluton, Éris, Cérès, Makemake, Haumea et cinq autres planètes naines répondent aux critères de « quasi-certitude ». En d’autres termes, nous sommes certains qu’elles ne sont pas des comètes ou d’autres objets astronomiques. Toujours selon Brown, 30 sont « très probablement » des planètes naines, 75 en sont « probablement » et près de 850 autres objets sont « probablement » ou « peut-être » planètes naines. Près de la moitié des candidates sont encore à détecter selon l’astronome, ce qui porte leur nombre à près de 2000.

Il ne pense pas que des engins spatiaux à propulsion nucléaire comme New Horizons, qui peut durer des décennies, pourront néanmoins étudier la ceinture de Kuiper et découvrir la plupart de ces mondes disparus. L’avenir de l’exploration résidera sur la future génération de télescopes qui sera bientôt mise en service.

L’animation :

Source