in

Migraines : 16 % de la population des pays développés en souffre quotidiennement

Crédits : peterschreiber.media / iStock

Saviez-vous que le mal de tête était l’un des maux les plus fréquents dans le monde ? Selon une métaétude récente, environ une personne sur six en souffre chaque jour dans les pays développés. De plus, une personne sur deux dans le monde souffre de migraines chaque année.

Des données issues de plus de 350 publications

Il y a quelques mois, un neurologue rappelait que les migraines concernent pas moins de dix millions de Français. En 2016, l’OMS affirmait qu’entre 1,7 et 4 % de la population adulte mondiale était affectée par une céphalée durant au moins quinze jours par mois. Une métaétude publiée dans le Journal of Headache and Pain le 12 avril 2022 par des chercheurs norvégiens a permis de faire le point sur l’ensemble des données concernant ce mal.

Les neurologues de la Norwegian University of Science and Technology ont ressemblé l’ensemble des données provenant des études de prévalence et d’épidémiologie, soit 357 publications publiées entre 1961 et 2020 sur le sujet « maux de tête ». Ces mêmes données ont ensuite été passées au crible grâce à deux différentes méthodes statiques, à savoir l’analyse bidimensionnelle ainsi qu’un modèle de régression linéaire multiple. Les chercheurs ont défini quatre catégories distinctes : les maux de tête en général, les migraines, les maux de tête présents plus de quinze jours par mois ainsi que les céphalées de tension.

Rappelons que les céphalées de tension, dont la douleur continue et modérée est diffuse dans le crâne, sont les maux de tête les plus fréquents. Cette douleur pouvant s’aggraver avec l’anxiété et le stress s’accompagne souvent de difficultés de concentration. En revanche, les migraines apparaissent quant à elles dans le cadre de crises, avec une douleur locale sur un côté de la tête. De plus, celles-ci s’amplifient avec l’effort, contrairement aux céphalées de tension.

mal de tête migraine
Crédits : tommaso79 / iStock

Les femmes plus touchées que les hommes

Selon la métaétude, la prévalence est de 52 % dans la plupart des pays développés concernant les maux de tête en général. Les céphalées de tension représentent 26 % des cas, les migraines 14 % et les maux de tête de plus de quinze jours par mois 4,6 %. Autrement dit, pas moins de 16 % de la population des pays développés a mal à la tête au quotidien. Par ailleurs, en considérant le fait que les données portent sur les soixante dernières années, il semble que la prévalence ait tendance à augmenter. En revanche, rien ne permet pour l’instant de l’affirmer fermement.

Les chercheurs ont aussi apporté des précisions sur l’âge et le genre des personnes subissant les maux de tête. Selon les résultats, les maux de tête concernent les femmes dans 57,8 % des cas et sont plus fréquents après la puberté et jusqu’à soixante ans. Ainsi, les enfants, adolescents et personnes âgées sont davantage épargnés.

Enfin, les scientifiques estiment qu’adapter les mesures de santé publique passe nécessairement par une meilleure connaissance et caractérisation des maux de tête en fonction des populations. Ainsi, il est nécessaire de mener davantage de recherches au niveau des pays à faibles et moyens revenus.