in ,

Mexique : une couche de glace de deux mètres en pleine rue après un violent orage !

Crédits : capture YouTube / TAYLOR13961 - BBC

La région de Guadalajara au Mexique a récemment subit un orage terrible après plusieurs jours de chaleur. Et pourtant, certaines zones de la ville se sont retrouvées avec environ deux mètres de glace au sol ! Comment cela a-t-il été possible ?

Un torrent de glace

Selon le Mexico News Daily, la région des villes de Guadalajara et de Tlaquepaque (Mexique) a essuyé ce 1er juillet 2019 une violente tempête de grêle. Celle-ci s’est déclarée en pleine nuit et les habitants ont constaté par endroits la formation d’une couche de glace d’une épaisseur de glace d’environ deux mètres ! Cette épaisseur n’est pas le résultat de l’accumulation directe de grêle comme ont pu le dire certains médias. En réalité, un torrent s’est formé avant d’envahir certaines zones et d’accumuler la glace.

Rappelons que la grêle se forme dans les nuages cumulonimbus à partir de gouttelettes d’eau glacée transportées au sommet des nuages par de forts courants d’air. D’un diamètre généralement comprise entre 5 à 50 mm, la grêle peut comme chacun sait, causer de sérieux dégâts.

Si la grêle qui tombe peut causer des dégâts, les habitants de Guadalajara ont vu la formation d’un torrent de glace !
Crédits : PxHere

Les autorités ont réagi

Pas moins de 200 habitations et autres bâtiments ont été très abîmés et des dizaines de véhicules – dont des gros camions ont été emportés. Malgré les sérieux dégâts occasionnés par cet orage inhabituel, aucune victime n’a été déplorée. Toutefois, la grêle a bloqué les drains, empêchant l’évacuation des eaux de pluie. Ceci a donc provoqué des inondations dans plusieurs zones des quartiers touchés.

Le gouverneur de l’état Mexicain de Jalisco a qualifié la situation d’incroyable. Le responsable politique a déclaré que l’armée allait être dépêchée sur les lieux afin de nettoyer les rues et aider les habitants. Malgré les dégâts, la glace a suscité la curiosité et de nombreux enfants s’y sont amusés durant des heures.


Cet épisode rappelle quelque peu la tempête qui s’est abattue sur la région de Toulouse le 19 juin 2019, issue d’un orage super-cellulaire. En l’espace de seulement 12 minutes, il était tombé l’équivalent de quinze jours de pluie. Par ailleurs, ces pluies diluviennes ont été accompagnées de rafales à 130km/h et de grêlons d’un diamètre de 1 à 2 centimètres.

Voici le court reportage de la BBC à ce sujet :

Sources : Mexico News DailyBBC News*

Articles liés :

Russie : Une tempête de grêle s’abat sur des baigneurs

Les orages violents tendraient plutôt à se produire en début de matinée dans un climat plus chaud !

Un ciel verdâtre sous orage indique-t-il l’arrivée imminente de phénomènes météorologiques particulièrement violents ?