in

Mexique : des criminels ont fait main basse sur du matériel hautement radioactif

Crédits : capture YouTube / American Chemical Society

Depuis le début de la crise en lien avec le coronavirus SARS-CoV-2, les attaques contre les camions se multiplient dans ce pays d’Amérique centrale. Or, des criminels ont dernièrement dérobé du matériel hautement radioactif que l’on utilise habituellement en radiographie industrielle.

Un projecteur de rayons X radioactif dans la cargaison

Récemment, nous nous interrogions sur les risques que des personnes mal intentionnées puissent tenter de voler le James Webb Space Telescope, futur successeur de Hubble. Il faut dire qu’il va transiter par différents pays durant son trajet entre la Californie et la Guyane française. Or, parmi ces pays se trouve le Mexique. Depuis le début de la crise sanitaire, les attaques contre les camions de transport s’y multiplient. Parfois, les malfaiteurs ciblent des cargaisons de bouteilles d’oxygène, un produit prisé des profiteurs en ces temps de pandémie. Toutefois, comme l’expliquait The Independent le 13 avril 2021, des criminels ont aussi mis la main sur un tout autre genre de cargaison.

Ils ont en effet volé des machines et autres appareils servant à l’inspection d’installations industrielles. Toutefois, parmi ces machines se trouvait une SENTINEL 880 Series Delta (voir ci-après). Ce projecteur de rayons X est une machine que l’on utilise en radiographie industrielle.

machine radioactive projecteur rayons X
Crédits : QSA Global

Un vol très préoccupant

Seulement, voilà, l’appareil en question est très dangereux. Et pour cause, il contient des isotopes hautement radioactifs tels que l’iridium 192, du sélénium 75 et de l’ytterbium 169. Or, la cargaison est suffisamment dangereuse pour que les autorités mexicaines soient en alerte depuis le vol. La crainte concerne l’éventualité que l’appareil soit retiré de son conteneur. Si la machine est corrompue, s’en approcher à moins d’une trentaine de mètres pourrait causer des dommages irréversibles sur les organismes.

À l’heure actuelle, personne ne sait où se trouve la cargaison, qui a d’ailleurs pu tomber aux mains d’un cartel et non dans celles de simples voleurs. Dans le cas où l’appareil soit détenu par une organisation importante, ses membres pourraient éventuellement user de leurs compétences dans l’objectif de fabriquer une “bombe sale”. Cela pourrait ainsi leur permettre demander une importante rançon ou générer une catastrophe dont l’ampleur serait importante.

Le petit fourgon contenant l’appareil a été attaqué dans la petite ville de Teoloyucan, dans la grande banlieue de Mexico. Toutefois, les autorités pensent que la cargaison a peut-être déjà rejoint la capitale. En tout cas, la chasse à l’homme est lancée afin de régler cette situation dérangeante le plus rapidement possible.