Et s’il était possible de mettre en sourdine des personnes dans la réalité ?

mettre en sourdine
Crédits : Jorm Sangsorn / iStock

Il y a peu, des scientifiques américains ont déclaré avoir trouvé un moyen intelligent de rendre silencieuses les personnes un peu trop bruyantes dans une même pièce avec des sortes de haut-parleurs intelligents.

Des « zones de parole »

En salle de pause au travail, en espace de coworking, au restaurant, ou encore au cinéma, il n’est pas rare de rencontrer des gens un peu trop bruyants et donc plutôt dérangeants. Or, il n’existe aucun moyen de régler le problème à moins d’aller directement voir ces personnes et éventuellement créer un malaise. Toutefois, une étude parue dans la revue Nature Communications le 21 septembre 2023 révèle un moyen intelligent d’isoler les voix indésirables et autres bruits positifs.

Les chercheurs de l’École d’informatique et d’ingénierie Paul G. Allen de l’Université de l’état de Washington (États-Unis) ont évoqué une enceinte intelligente intégrant sept microphones capables de se déployer dans une pièce. Ce déploiement permet de séparer la pièce en « zones de parole » et de localiser les voix des différentes personnes présentes.

Les microphones prenant la forme de mini-robots autonomes communiquent entre eux et se déplacent à l’aide de leurs roues. Ainsi, ils sont capables d’éviter les obstacles et de retourner à leur base pour se recharger si besoin. De plus, ils se basent sur leur propre algorithme, mais aussi sur l’écholocation haute fréquence pour effectuer leur tâche. Ainsi, dans un groupe de quatre personnes, il est possible de se concentrer sur sa conversation avec un individu en particulier tout en passant les autres sous silence.

enceinte connectée microphone
Crédits : Paul G. Allen School of Computer Science & Engineering / Nature Communications

Des améliorations à apporter

La volonté de trouver un moyen de mettre en sourdine certaines personnes ou certains bruits n’est pas nouvelle en soi. Cependant, les ébauches de systèmes existantes se sont toujours basées sur le son et l’image. Ainsi, les chercheurs américains ont réussi pour la toute première fois à ne pas intégrer l’image pour obtenir un résultat similaire.

L’enceinte intelligente et ses microphones ont été testés en conditions réelles, à savoir dans des cuisines, des salons et des bureaux où se trouvaient à chaque fois entre trois et cinq personnes. Dans 90 % des cas, les microphones se sont montrés capables de localiser les voix à environ 50 cm les unes des autres. En revanche, le système doit être amélioré, car pour traiter trois secondes d’audio, les microphones ont tout de même besoin de 1,82 seconde.

En attendant, il est facile de penser qu’un tel système a des chances de se démocratiser dans un futur plus ou moins proche, notamment avec le développement actuel des logements connectés.