Le méridien de Greenwich est le méridien qui sert de référence internationale de longitude. C’est exactement là que la longitude est définie comme égale à 0°. Nous intégrons cela depuis tout jeune, mais sans savoir réellement l’origine de sa mise en place. Le récent changement d’heure est donc une bonne occasion pour rappeler la source de ce méridien.

Le 30 octobre 2016, nous sommes passés à l’heure d’hiver qui est d’ailleurs l’heure normale, le saviez-vous ? Cet article n’a pas pour but d’expliquer le pourquoi du comment de ce changement d’heure, mais plutôt d’expliquer les raisons qui font que le méridien de Greenwich est la référence de toutes les cartes existantes.

Il faut savoir que ce méridien a été désigné de manière totalement arbitraire, car si l’on compare avec les parallèles, le degré zéro est quant à lui bien « authentique » puisque simplement défini par l’axe de rotation de la Terre. Le méridien 0° passe alors par l’Observatoire royal de Greenwich situé dans la banlieue de Londres. Il est donc complètement arbitraire comme en témoigne l’utilisation d’autres méridiens zéro avant ce dernier désigné lors de la conférence internationale du méridien qui s’est tenue à Washington en 1884. Il est possible de citer quelques villes telles que Paris, Bruxelles, Rome, Rio de Janeiro, Washington D.C, Jérusalem, Alexandrie, Saint-Pétersbourg ou encore Kyoto.

Le méridien de Greenwich a fini par être adopté comme référence par l’ensemble des pays du monde, définissant tous les autres méridiens par la même occasion et les fuseaux horaires visibles sur les cartes.

Cependant, avec l’apparition du GPS, de simples touristes se sont aperçus en 1984 (soit pile un siècle après sa mise en place) que le méridien zéro n’était pas à la bonne place. Ce dernier a donc été décalé de 102,5 mètres afin d’être enfin positionné de la bonne manière. À qui la faute ? Aux chercheurs de l’époque n’ayant pas pensé à prendre en compte les variations locales de gravité qui sont le fait de la densité de matières située dans le sous-sol.

Voici les explications de l’éminent physicien français Étienne Klein :

<center><iframe frameborder= »0″ width= »480″ height= »270″ src= »//www.dailymotion.com/embed/video/x3fbtzn » allowfullscreen></iframe><br /><a href= »https://www.dailymotion.com/video/x3fbtzn_interview-peut-on-reellement-definir-le-temps_school » target= »_blank »>Interview : peut-on r&eacute;ellement d&eacute;finir le temps ?</a> <i>par <a href= »https://www.dailymotion.com/Futura-Sciences » target= »_blank »>Futura-Sciences</a></i></center>

Sources : Futura Sciences – Le PointMademoizelle.com