in ,

Un médicament à base de substances fécales humaines

Crédits : stevepb / Pixabay

Une gélule à base d’excréments ? Voilà une idée qui paraît pour le moins saugrenue. Pourtant, il s’agit bel et bien d’une réalité qui pourrait par ailleurs sauver la vie de nombreux patients infectés par une bactérie résistante aux antibiotiques.

Une étude publiée le 11 octobre 2014 dans le Journal of the American Medical Association est venue souligner l’efficacité d’un médicament (peu ragoutant) fait à base de matières fécales pour lutter contre une bactérie nosocomiale appelée « Clostridium difficile », connue notamment pour causer d’importantes diarrhées et la mort de 14 000 américains chaque année, selon le CDC. Ce micro-organisme s’installe principalement dans les intestins des personnes dont la prise répétée d’antibiotiques a abîmé la flore intestinale et donc détruit les agents potentiellement capables de combattre la bactérie.

La découverte de ce traitement fait en réalité suite à une recherche beaucoup plus vaste qui a donné lieu à une publication dans le New England Journal of Medicine en 2013. Dans cette étude, les auteurs avaient démontré l’efficacité de la « transplantation fécale » dans le but de restaurer les bonnes bactéries intestinales qui pourront ensuite lutter contre la Clostridium difficile . Pour autant, une telle intervention n’est pas anodine pour le patient, puisqu’elle nécessite d’utiliser une sonde nasogastrique, un lavement ou une coloscopie pour injecter la matière fécale humaine fraîche provenant d’un donneur sain.

Ainsi, c’est en cherchant à mettre au point une méthode d’administration moins contraignante que des chercheurs du Massachussets General Hospital ont eu l’idée d’avoir recours à des gélules contenant des selles humaines congelées. En effet, ce dispositif permet non seulement d’offrir un plus grand confort au patient, mais a également l’avantage de ne pas nécessiter d’avoir un donneur sous la main. Enfin, au vu des premiers résultats, il semblerait que ce mode d’administration soit efficace.

« En 8 semaines et moins, 18 des 20 participants ont constaté une résolution complète de leur problème de diarrhée, après avoir consommé 30 à 60 de ces gélules emplies de matière fécale. », a ainsi annoncé le magazine Science.

Sources: SlateSciencemag