in

Des médecins américains réalisent la première greffe de crâne et de cuir chevelu

Crédits : iStock

Un homme dont le cancer lui avait laissé de graves dommages sur la partie supérieure de sa tête a reçu ce que ses médecins de Houston, au Texas, décrivent comme la première greffe de crâne et de cuir chevelu.

James Boysen, un développeur de logiciels de 55 ans originaire d’Austin, a reçu la greffe de tissus cranio-faciale en même temps qu’un rein et un pancréas à l’hôpital méthodiste de Houston le 22 mai, lors d’une opération qui a duré près d’une journée.

Alors qu’il avait déjà reçu une greffe du rein et du pancréas en 1992 pour traiter son diabète, James Boysen avait dû suivre des traitements lourds pendant cinq ans afin de prévenir un éventuel rejet d’organe. Les médicaments affectant le système immunitaire du patient et augmentant le risque de cancer, il a ensuite développé un type rare de cancer appelé léiomyosarcome.

Les médecins ne pouvaient pas effectuer une nouvelle greffe au patient tant qu’il avait une plaie ouverte. Pour le Dr Jesse Selber, spécialisé dans la chirurgie plastique reconstructrice, la solution était de transplanter un nouveau crâne partiel et le cuir chevelu en même temps que les nouveaux organes.

Toute intervention chirurgicale autour du cerveau est difficile, et celle-ci a exigé un travail très délicat pour enlever et remplacer une grande partie du crâne et rétablir l’approvisionnement en sang afin de garder la greffe viable. « Imaginez que nous avons dû recoudre des vaisseaux sanguins qui mesurent 0,15 mm de diamètre, ce que nous avons fait sous microscope, avec des points de suture mesurant la moitié du diamètre d’un cheveu, grâce au genre d’instrument qui permet de réparer des montres suisses », a expliqué le Dr Michael Klebuc.

Au cours de la dernière décennie, les greffes considérées comme impossibles sont devenues une réalité. Plus d’une vingtaine de greffes du visage ont été réalisées depuis la première en France en 2005.

Source : Mashable