in

McDonald’s s’associe à IBM pour mettre au point la prise de commande vocale

Crédits : akiragiulia/Pixabay

La restauration rapide est sur le point de devenir encore plus rapide. McDonald’s s’est en effet récemment associé à IBM pour développer une technologie d’intelligence artificielle capable de prendre des commandes au drive. Dans le cadre de l’accord, IBM fera l’acquisition de McD Tech Labs, anciennement connu sous le nom d’Apprente avant que McDonald’s n’achète la société de technologie en 2019.

McDonald’s mise beaucoup sur la technologie pour stimuler les ventes, en témoigne déjà le déploiement à grande échelle de bornes automatisées de prise de commandes. En 2019, la chaîne de restaurants avait acheté une startup appelée Apprente, spécialisée dans la création d’agents vocaux capables de prendre des commandes dans plusieurs langues et accents, avant de la renommer McD Tech Labs.

Un programme pilote a été testé dans différents points de vente de la région de Chicago à la fin du printemps. Les résultats ont été prometteurs. Toutefois, il est vite apparu que le système avait besoin d’être amélioré. D’après la société, ce dernier n’était en effet précis qu’à 85 % environ, nécessitant donc une intervention humaine pour près d’un cinquième des commandes.

McDonald’s passe la main à IBM

Le PDG Chris Kempczinski a déclaré qu’il faudrait plus d’un an ou deux pour mettre en oeuvre la technologie à plus grande échelle. En ce sens, la société s’est tournée vers IBM. « Dans mon esprit, IBM est le partenaire idéal pour McDonald’s compte tenu de son expertise dans la création de solutions de service client et de reconnaissance vocale basées sur l’IA« , a déclaré le PDG de la société Chris Kempczinski, lors d’une conférence téléphonique sur les résultats mercredi et cité par CNBC.

Dans le cadre de ce partenariat, IBM va donc acquérir McD Tech Labs et « peaufiner » la technologie, en quelque sorte. Le directeur financier de la société, Kevin Ozan, a déclaré que moins de cent employés quitteraient McDonald’s pour travailler avec IBM. À terme, McDonald’s espère déployer la technologie sur 14 000 points de vente aux États-Unis.

mcdonald's IBM
McDonald’s passe la main à IBM pour mettre au point la prise de commande vocale. Crédits : andreas160578/Pixabay

Rappelons que l’acquisition d’Apprente par McDonald’s était déjà son troisième « accord technologique » cette année. En avril, la société avait en effet déjà acquis Dynamic Yield, une startup spécialisée dans les données personnalisées, afin de proposer des menus sur-mesure en fonction de la météo, de l’heure de la journée, du trafic actuel du restaurant et des éléments de menu tendance. Un peu plus tôt, elle avait également acheté une participation minoritaire dans Plexure, une société de technologie d’applications mobiles basée en Nouvelle-Zélande.