Il ne servirait à rien de tondre cette mauvaise herbe, bien au contraire

tondre hautes herbes pelouse tondeuse
Crédits : Csaba Toth/iStock

La morelle à feuilles de chalef est réputée pour être une plante invasive, parvenant à coloniser tous les continents du globe. Et il ne servirait à rien de la tondre, bien au contraire.

La morelle à feuilles de chalef, une plante invasive

La morelle à feuilles de chalef (Solanum elaeagnifolium) est une plante herbacée vivace appartenant à la famille des Solanaceae. Originaire d’Amérique du Nord, la morelle s’est étendue à tous les continents, souvent considérée comme une mauvaise herbe. Elle fait d’ailleurs l’objet de campagnes de surveillance et/ou d’éradication un peu partout à travers le monde.

Sous ses jolies fleurs mauves, la morelle à feuilles de chalef cache une réelle toxicité, contenant deux types de glycoalcaloïdes, ces substances végétales toxiques : la solanine et la solasonine. Les baies de la morelle à feuilles de chalef sont en effet susceptibles de provoquer un empoisonnement chez les animaux d’élevage (le bétail, notamment) et les enfants, bien que couramment consommées par les oiseaux et les rongeurs. En dépit de son caractère toxique, la plante présenterait quelques vertus médicinales, auparavant exploitées par les Amérindiens.

plante invasive fleurs violettes morelle feuilles de chalef Solanum elaeagnifolium
Crédits : Konstantinos Livadas/iStock

Tondre la morelle ne serait d’aucune utilité

Selon une étude américaine publiée dans la revue The Scientific Reports, la morelle à feuilles de chalef deviendrait de plus en plus robuste au fur et à mesure de sa tonte. Les chercheurs en charge de l’étude ont ainsi démontré qu’en tondant cette espèce de morelle, celle-ci voyait sa racine principale croître de plus d’un mètre cinquante.

La plante herbacée aurait également développé des facultés de défense contre les chenilles se délectant de ses fleurs en produisant, sur sa tige, des épines supplémentaires, voire un poison mortel pour les insectes.

Autre caractéristique qui fait de la morelle à feuilles de chalef une plante difficile à éradiquer : sa capacité à germer de façon échelonnée, certaines de ses graines se développant plus rapidement. Résultat : une partie des graines de la morelle peut prospérer même après le passage de la tondeuse

plante invasive fleurs violettes morelle feuilles de chalef
Crédits : Iropa/iStock