in

Mars : la NASA va sélectionner un volontaire pour ramener des échantillons sur Terre

Crédits : NASA

Selon la NASA, les robots actuellement présents sur la planète rouge sont incapables de rapporter des échantillons sur Terre. Un volontaire sera sélectionné dans le but de superviser un important programme robotique dont c’est l’objectif.

Ramener 500 g de Mars sur Terre

Voici une offre d’emploi sortant complètement de l’ordinaire. Selon un article de CNN publié le 27 janvier 2020, la NASA recrute actuellement un superviseur. L’heureux élu devra superviser entièrement l’ensemble du programme Mars Sample Return (MSR). Celui-ci vise à collecter 500 grammes d’échantillons martiens et les renvoyer sur Terre pour une analyse chimique et physique détaillée.

Les candidats devront se rendre à Washington pour postuler avant le 5 février 2020. Quand au salaire, celui-ci se situe autour de 170 000 dollars par an, soit plus de 14 000 dollars par mois. Néanmoins, les candidats devront impérativement avoir des compétences dans le développement de programmes de vol spatiaux et être titulaires de diplômes justifiant l’octroi de cette place en or.

rover Mars 2020
Le rover Mars 2020
Crédits : NASA

De lourdes responsabilités

Alors que le programme Mars Sample Return (MSR) devrait prendre une bonne partie de la prochaine décennie, la NASA a déjà envoyé des rovers sur Mars. Malheureusement, aucun n’a pu récupérer d’échantillons. Par ailleurs, il faut savoir que ce programme est né en 2009, en collaboration avec l’Agence spatiale européenne (ESA). Celui-ci a été suspendu pour des raisons budgétaires mais est revenu en 2012 avec l’annonce de la mission Mars 2020 et le développement d’un nouveau rover. Il s’agit ici plus que jamais de la prochaine étape logique dans l’exploration de Mars

Le rover en question est prévu pour décoller en juillet 2020 et atterrir sur Mars en février 2021. Ce dernier collectera des échantillons qui devront être déposés dans certains endroits de la planète. Ensuite, un autre robot viendra les collecter puis les stocker dans une cartouche de la taille d’un ballon. Or, cette même cartouche sera placée en orbite autour de Mars. Enfin, la dernière étape consistera à envoyer un vaisseau récupérer le “colis” et le ramener sur Terre.

Ainsi, le nouveau directeur du programme Mars Sample Return devra superviser l’ensemble du programme, en partant de la planification jusqu’au lancement final, en passant par la conception et le développement. Évidemment, l’intéressé dirigera la mission en cours jusqu’au retour du vaisseau final sur notre planète.

Source

Articles liés :

Ces missions spatiales qui vont nous passionner en 2020

En quoi les rovers Mars 2020 et Curiosity sont-ils différents ?

Une webcam permet d’apprécier la construction du rover Mars 2020 en direct