in

En route vers Mars, la NASA a réveillé Ingenuity

Crédits : NASA / JPL-Caltech

Les ingénieurs de la NASA ont activé le système d’alimentation d’Ingenuity, son petit hélicoptère en route vers Mars. C’est la première fois que le giravion est mis sous tension dans l’environnement spatial.

Le 30 juillet dernier était lancée la mission Mars 2020, de la NASA. Son objectif : déployer le rover Perseverance à la surface de la planète rouge dans le but de rechercher des traces de vie passée. Toutefois, l’agence américaine compte également tirer profit de cette mission en testant Ingenuity, son nouvel hélicoptère. Sur place, ce petit giravion n’aura qu’un seul objectif, celui de réussir à voler. En cas de succès, il sera alors le premier à le faire au-dessus d’une autre planète.

À terme, la NASA pourrait également s’appuyer dessus pour développer d’autres engins volants du même type. Ces futurs giravions pourraient, par exemple, être utilisés pour transporter ou récupérer de petites charges utiles. Ils pourraient également repérer des itinéraires de traversée sûrs et permettre aux futurs astronautes d’estimer le potentiel de plusieurs zones d’exploration autrement inaccessibles.

Une première mise sous tension dans l’espace

Un peu plus d’une semaine après le lancement de la mission, les ingénieurs de la NASA ont voulu tester les performances des six batteries lithium-ion du giravion. Au cours de ces opérations, qui ont duré huit heures environ, ils ont porté leur niveau de charge à 35% grâce à l’alimentation électrique fournie par le rover.

C’était une étape importante, car c’était notre première occasion d’activer Ingenuity et de tester son électronique depuis notre lancement le 30 juillet“, explique Tim Canham, du Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

Cette activité de charge montre que nous avons survécu au lancement et que jusqu’à présent nous pouvons gérer l’environnement difficile de l’espace interplanétaire“, ajoute MiMi Aung, également du JPL. “Il nous reste encore beaucoup de premières à faire avant de pouvoir tenter le premier test en vol expérimental sur une autre planète, mais pour le moment, nous sommes tous très confiants pour l’avenir“.

Ces opérations de charge seront opérées toutes les deux semaines environ, et ce, jusqu’à l’arrivée dans le système martien.

hélicoptère
Ingenuity sera le premier engin à voler au-dessus d’une autre planète. Crédits : NASA / JPL-Caltech.

Cinq vols programmés

Pour rappel, Perseverance et son petit hélicoptère doivent atterrir dans le cratère Jezero en février 2021. À partir du 60e jour martien (ou sol), le rover se dirigera vers un petit aérodrome dédié. Il pourra ensuite libérer Ingenuity. Environ une semaine plus tard, les responsables de mission se donneront alors une trentaine de jours pour tester ses capacités.

Pour l’heure, la NASA a programmé cinq vols. Pour le premier, il s’agira simplement de s’élever à la verticale à une hauteur de trois mètres maximum. Ce premier essai devrait durer environ trente secondes. Pour les quatre tests suivants, la NASA tentera d’évaluer les performances de l’engin sur plusieurs centaines de mètres. Il sera ensuite abandonné sur place une fois ces opérations terminées.