in

Mars 2020 : des millions de noms ont été gravés sur le rover Persévérance

Crédits : NASA / JPL-Caltech

Les noms de 10,9 millions de personnes ont été gravés sur le rover martien Persévérance, vient d’annoncer la NASA. Une manière, pour le public, d’intégrer l’une des missions planétaires les plus prometteuses de ces prochaines années.

Vous n’irez probablement jamais sur Mars, mais rien ne vous empêche de participer, à votre niveau, à son exploration ! Il y a quelques années la NASA avait déjà proposé à celles et ceux qui le souhaitaient de faire graver leur nom sur le robot de la mission Insight, actuellement sur la planète rouge. L’opération ayant été un vrai succès, l’agence à proposé la même campagne il y a quelques mois dans le cadre de sa mission Mars 2020.

Ainsi, dès le mois de mai dernier, tous les intéressés ont été invités à remplir un formulaire en ligne avant le 30 septembre. Et encore une fois le public a répondu présent. Plus de 10,9 millions de noms ont en effet été collectés, vient d’annoncer l’agence américaine.

Trois puces de silicium

Il y a quelques semaines, tous ces noms ont été envoyés à des chercheurs de Pasadena, en Californie. Ces derniers ont ensuite utilisé un faisceau d’électrons pour les graver sur trois petites puce de silicium. Ces gravures, plus fines que la largeur d’un cheveu humain, ne sont pas visibles l’œil nu, mais elles sont bien présentes !

Une fois terminées, les trois puces de silicium ont été installées sur une plaque commémorative, qui a ensuite été fixée sur le mât de Persévérance. Les plus de 10 millions de noms ont également été placés au-dessus d’un joli dessin gravé au laser (visible ci-dessous) représentant la Terre et Mars reliées ensemble par le Soleil.

mars persévérance
Crédits : NASA / JPL-Caltech

La mission toujours maintenue

Si la NASA a mis en suspens ses projets lunaires à cause de la pandémie de Covid-19, le projet martien est de son côté pour le moment toujours maintenu. Pour rappel, la mission Mars 2020 doit décoller entre le 17 juillet et le 5 août prochain, pour finalement atterrir en février 2021 à l’intérieur du cratère Jezero. Cette formation de 45 km de diamètre est censée avoir abrité de l’eau il y a environ 3,5 milliards d’années.

Une fois sur place, le principal objectif du rover sera de rechercher des traces de vie passée sous la surface. Il est également question de mettre quelques échantillons de roche sous scellé en vue de les ramener sur Terre dans le cadre d’une mission conjointe avec l’ESA qui pourrait être programmée dès 2030.

Source