in

Manque de sommeil, quels sont les risques ?

Crédits : typographyimages / Pixabay

Si l’excès de sommeil peut, à terme, présenter des risques pour la santé comme une plus grande probabilité d’être victime d’un AVC, le manque de sommeil peut, lui aussi, avoir des effets négatifs. Un chronobiologiste nous explique cela en vidéo.

En quelques décennies, notre durée moyenne de sommeil par nuit a été réduite d’environ une heure. Les raisons que nous accordons à cela sont en fait les conséquences du problème. « On accuse le stress, les douleurs corporelles et les troubles de santé de nuire à la qualité du sommeil ou de le perturber, tandis qu’en fait, le manque de sommeil aggrave ces problèmes. En réalité, un sommeil de qualité réduit le stress, renforce le système immunitaire, soutient le dos et aide le corps à récupérer. C’est un concept de base trop souvent oublié », déclare la Dre Johanne Blais.

Le manque de sommeil, aussi appelé la « dette de sommeil » a de nombreux effets négatifs sur notre cerveau, jouant notamment notre capacité d’analyse et de mémorisation, mais aussi sur notre santé, affectant la régulation du métabolisme et du système immunitaire.

Mais ce n’est pas tout, cette dette de sommeil a aussi un effet perturbant la synthèse de certaines hormones, ce qui à terme peut conduire à des conséquences assez graves pour la santé. Ces conséquences, le Dr Claude Gronfier, chronobiologiste de l’Université Claude Bernard de Lyon, nous les explique dans cette vidéo.

Source : inserm