in ,

Manifeste pour un Pacte Dépollution Rivière dans chaque commune

Crédits : Gaspard Forest

Le Pacte Dépollution Rivière est fondé sur un concept très simple : demander aux candidats aux municipales et aux maires de s’engager à œuvrer pour la dépollution des rivières dans leur commune. Décliné en quatre objectifs principaux, les signataires devront mettre en place des mesures spéciales pour diminuer ou supprimer les sources de pollution des cours d’eau. 20 candidats dont 3 maires ont déjà signé !

Pourquoi un Pacte Dépollution Rivière ?

Selon le WWF, chaque année ce sont 80 000 tonnes de déchets plastiques qui finissent dans la nature dont 11 200 tonnes en Mer Méditerranée

Lorsque ces déchets plastiques finissent dans les cours d’eau puis dans les mers, ils se désagrègent au fil du temps et se transforment en microplastiques, ingérés ensuite par la faune et l’Homme. Ils contribuent ainsi à la dégradation des milieux et de la biodiversité. 

Plastique Chiffres infographie
Crédits : CCO- Encelade Media Group

Autant de raisons qui ont poussé Gaspard Forest, passionné de nature, à créer le Pacte Dépollution Rivière. Après avoir passé un an à nettoyer les berges iséroises des déchets, il part maintenant à la rencontre d’institutions, d’entreprises et de maires. Il a même été reçu à l’Elysée.

“Ce qu’il faut retenir, c’est que notre système d’assainissement doit s’adapter à de nouveaux enjeux, notamment à la pollution au plastique. En effet une partie des eaux usées est rejetée dans les rivières sans traitement et sans filtre, affirme-t-il, mais “on ne sait pas dans quelles proportions”.

Aujourd’hui, il demande au plus grand nombre de citoyens d’inciter leurs candidats et maires à signer ce Pacte, pour la préservation de nos cours d’eau, mers et océans. “L’enjeu c’est les municipales, la clé c’est les maires !” ajoute-t-il. Sa pétition sur Change.org intitulée “Pollution des rivières et des mers : arrêtons en 2020 !” a recueilli plus de 2000 signatures.

Le Pacte Dépollution Rivière, en quoi ça consiste ?

Décomposé de quatre axes, le Pacte Dépollution Rivière pose plusieurs objectifs :

I) Identifier les sources de pollution (décharges sauvages…)

II) Prévenir la pollution (grilles d’obturation, filets collecteurs…)

III) Informer et sensibiliser la population 

IV) Nettoyer les berges

Voici une infographie expliquant ces objectifs :

pacte dépollution rivière
Objectifs du Pacte Dépollution Rivière

Parmi les signataires, un maire réfléchit à créer un poste de garde-champêtre pour lutter contre la recrudescence des décharges sauvages.

Gaspard travaille également avec deux classes de 5e dans le Jura. Pour leurs cours de techno, leur mission est de l’aider à expliquer pourquoi il ne faut pas jeter n’importe quoi dans les WC et dans la rue. 

Projet Rivière : quels projets pour la suite ?

Le Pacte Dépollution Rivière est porté par Gaspard Forest, membre actif et bénévole de l’association “Projet Rivière”. Il espère un jour obtenir un poste salarié. A la question “qu’imaginez-vous pour la suite ?”, il répond “je veux faire la même chose mais être rémunéré pour mon travail.”

Cette association a été créée en novembre 2019 pour répondre à des propositions de dons et pour pouvoir travailler officiellement avec des fondations, des institutions et des entreprises.

“Après les élections municipales, l’idée est de mettre en relation les collectivités qui ont besoin de remplir les objectifs du Pacte avec des partenaires qui vont les aider à les atteindre”, explique Gaspard Forest.

Il souhaite maintenant impliquer des industriels et des entreprises dans son aventure :  des spécialistes de la dépollution, des consommateurs de déchets dans leur système de production, des fabricants de filtres…

On lui souhaite de toucher un maximum de citoyens, candidats et maires. Vous pouvez l’aider en partageant cet article !

Retrouvez l’intégralité du Pacte Dépollution Rivière ici :

Pacte Dépollution Rivière

Source : Interview de Gaspard Forest, Projet RivièreL’Express

Articles liés :

Charte “Plage sans déchet plastique” : 15 communes engagées + la carte des plages sans tabac

Le projet The Ocean Cleanup a collecté du plastique avec succès pour la première fois !

Cette machine transforme les déchets plastiques en carburant !

La France dans le top 5 des pays de l’UE exportant le plus de déchets