in ,

Malaisie : naissance d’une tortue à deux têtes !

Crédits : Somedaygood / iStock

Dans la partie malaisienne de Bornéo, une tortue à deux têtes a été découverte dans un nid. Malheureusement, ce spécimen n’aura survécu que quelques jours, mais assez pour retenir l’attention des défenseurs de l’environnement.

Une créature fascinante

Selon le quotidien local Malay Mail dans un article du 16 juillet 2019, le spécimen a été découvert dans une écloserie de tortues sur l’île de Mabul (Bornéo, Malaisie). Cette intéressante tortue à deux têtes a été repérée dans un nid parmi 93 autres petits. Selon le biologiste marin David McCann de l’organisation SJ SEAS, il s’agit d’une grande première dans cet établissement ayant déjà vu la naissance de 13 000 petites tortues !

Il faut savoir que cette anomalie comportait une particularité. En effet, les deux têtes de cette tortue fonctionnaient séparément et contrôlaient chacune des parties différentes du corps. Selon David McCann, la nageoire avant droite était contrôlée par la tête droite et la nageoire avant gauche était dirigée par la tête gauche. Néanmoins, les deux têtes étaient capables de s’accorder pour permettre à l’ensemble de se mouvoir dans l’eau, mais également sur la terre ferme !



Une courte vie

Bien que cette tortue à deux têtes pouvait coordonner ses mouvements, sa nage n’était visiblement pas aussi efficace que celle des autres. Ainsi, celle-ci a disparu assez rapidement, sûrement capturée par un oiseau de proie. De toute manière, ses chances de survie dans la nature étaient plutôt réduites.

Le spécimen était une tortue verte faisant partie de l’espèce Chelonia mydas, la plus grande de la famille des Cheloniidae. On les trouve un peu partout le long de l’Équateur et dans les zones subtropicales. L’espèce est classée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) comme étant « en danger ». En effet, cette dernière est souvent braconnée et victime d’une réduction progressive de son habitat.

En 2014 en Malaisie, une tortue à deux têtes avait déjà été découverte et avait survécu trois mois. Toutefois, d’autres animaux naissent ainsi, comme cet embryon de requin à deux têtes découvert en Floride en 2011, ou encore ce cobra à deux têtes découvert en Chine en 2015 !

Sources : The Straits TimesLe Progrès

Articles liés :

Un serpent à trois yeux découvert dans une petite ville australienne

Ce ver passe cinq semaines à bord de l’ISS et se retrouve avec une deuxième tête

Les folles expérimentations de chien à deux têtes du savant soviétique Demikhov