in ,

Maladies transmises par les moustiques : le guide

moustique en gros plan sur la peau d'une personne
© frank600 - iStock

Dans différentes régions du monde, des moustiques peuvent transmettre des maladies ou des virus très dangereux pour la santé de l’homme et parfois responsables d’infections sévères. Les différentes maladies transmises par les moustiques sont les suivantes :

  • Le chikungunya
  • La dengue
  • Le virus Zika
  • La fièvre du Nil occidental
  • La fièvre jaune
  • Le paludisme
  • L’encéphalite japonaise

Le moustique se développe particulièrement dans les milieux chauds et humides, ainsi, ces maladies sont fréquemment présentes dans des zones tropicales comme en Afrique, Amérique latine, Asie, Caraïbes et Australie.

Cependant, le réchauffement climatique ainsi que le tourisme font que toutes les zones peuvent être susceptibles d’accueillir sans le vouloir des moustiques porteurs de ces maladies. En effet, des voyageurs infectés introduisent régulièrement ces virus en France par exemple.

C’est pour cela qu’il est très important de se protéger pour éviter ces maladies moustiques ou alors de les traiter rapidement.

Comment savoir si un moustique nous a transmis une maladie ?

Les symptômes du chikungunya, de la dengue, de la fièvre jaune, du paludisme et de la fièvre du nil occidental sont en général :

  • la fièvre, frissons et sueurs
  • les maux de tête
  • les nausées, vomissements
  • la fatigue, affaiblissement
  • parfois des douleurs abdominales
  • des courbatures ou douleurs musculaires
  • la perte d’appétit
  • la diarrhée
  • la toux

Le paludisme peut aussi se traduire par l’anémie et la jaunisse à cause de la perte des globules rouges. Si elle n’est pas traitée rapidement, l’infection peut devenir très grave et provoquer une insuffisance rénale, des crises, une confusion mentale, le coma et la mort.

Pour la maladie à virus Zika, ce sont les mêmes, mais à cela s’ajoute une conjonctivite, un œdème des mains et des pieds ainsi qu’une éruption cutanée.

Quant à elle, la maladie de l’encéphalite japonaise est bénigne sans symptômes apparents, ou avec de la fièvre et des céphalées. Toutefois, il arrive qu’elle soit très sévère, avec l’apparition brutale de signes neurologiques comme, la raideur de la nuque, la désorientation, les convulsions ou encore la paralysie pouvant entraîner le décès.

Toutes ces maladies moustiques seront diagnostiquées de la même façon, soit par des analyses biologiques soit par des analyses sanguines.

Il sera donc facile de déterminer si une personne a été contaminée par un virus ou une des maladies de ces moustiques.

La plupart du temps, le moustique tigre est le principal transmetteur de ces virus et il peut contaminer un grand nombre de personnes sur une courte durée.

Le paludisme est transmis à l’homme par la piqûre d’un moustique femelle, du type Anopheles, lui-même infecté après avoir piqué une personne infectée.

L’encéphalite japonaise ainsi que la fièvre du Nil occidental sont transmises à l’homme par les piqûres de moustiques infectés du type Culex et la fièvre jaune par le biais d’une piqûre de moustique du genre Aedes infecté.

Les solutions pour se protéger des maladies moustiques

parent en train de vaporiser un anti moustique sur sont enfant
© galitskaya – iStock

Il est primordial de prévoir de se faire vacciner contre ces virus avant les voyages ou déplacements dans des pays ou continents où les maladies sont présentes et qu’il y a des risques de piqûres de moustiques (afrique, asie…).

Il est également conseillé de se protéger avec un répulsif anti-moustique que vous allez vaporiser directement sur votre corps pour éloigner les moustiques naturellement.

S’il arrive que vous vous fassiez piquer par inadvertance, vous pourrez toujours appliquer un gel apaisant qui viendra atténuer la douleur et les démangeaisons.

Il existe des répulsifs ainsi que des gels spéciaux pour femmes enceintes qui seront plus naturels et sans danger pour les bébés.

Parmi les anti-moustiques, vous en retrouverez pour l’extérieur, comme par exemple la spirale qui diffusera une odeur permettant de repousser les moustiques efficacement. Il y a également les lampes UV qui attireront ces derniers pour les éliminer rapidement.

Enfin, de nombreux pièges existent pour l’extérieur qui sont adaptés aux moustiques tigres tant la nuit que le jour.

Il est important de tuer les larves lorsqu’ils viennent de pondre afin d’éviter la prolifération de ces petits insectes volants et de propager ces maladies moustiques.

Concernant les anti-moustiques intérieurs, il existe des répulsifs à asperger, des diffuseurs à mettre partout dans l’enceinte du domicile et des bougies anti-moustiques afin de les faire fuir sur un rayon assez étendu.

Toutefois, lorsque vous serez chez vous, il faudra privilégier les pièges et les répulsifs qui sont des solutions proposant des résultats très concluants. Puis lors de vos voyages, vous pourrez opter pour des sprays de qualité à diffuser sur votre peau et envisager des moustiquaires casquettes ou encore des chapeaux si le lieu est infesté de moustiques.

Vous trouverez des kits conçus pour les voyages comportant un répulsif ainsi qu’un gel et une petite spirale afin de partir l’esprit tranquille.

Ce sont des précautions à adopter et vous pouvez retrouver tous ces types de produits dans des magasins spécialisés ou sur internet, chez ProtectHome par exemple.

Pour éviter au maximum de se faire piquer par un moustique, il est conseillé de :

  • Porter des vêtements amples, longs et clairs
  • Dormir sous une moustiquaire imprégnée d’un répulsif adapté
  • A l’extérieur, recouvrir son corps de répulsif anti moustiques

Certaines personnes vont avoir tendance à plus attirer les moustiques que d’autres, c’est pour cela qu’une protection encore plus efficace devra être effectuée.

Les risques et dangers des maladies moustiques

Malgré les solutions de préventions, il arrive tout de même que vous vous fassiez piquer.

Il est donc important de rappeler que ces virus comportent des risques et dangers puisque ce sont des maladies graves et mortelles.

Certaines peuvent causer des maladies neurologiques qui vont par la suite entraîner la mort.

Il ne faut pas négliger le fait que le moustique tue chaque année plus que le requin, le scorpion, le serpent ou que l’humain lui-même.

Le moustique tue plus de personnes en un jour que le requin n’en a tué au cours de ces 100 dernières années.

Il sera particulièrement dangereux pour les nourrissons et les enfants.

Les symptômes énoncés auparavant peuvent laisser des séquelles :

En effet, si nous prenons l’exemple de la dengue, chez les personnes fragiles, une complication rare est possible et peut se transformer en dengue sévère avec :

  • une baisse de la température
  • des douleurs abdominales marquées et des vomissements persistants avec présence de sang
  • des saignements des gencives
  • une respiration rapide
  • une fatigue, de l’agitation

Ensuite, par rapport à la fièvre jaune, chez 15 % des malades, la guérison n’est que superficielle, et une deuxième phase plus sévère apparaît 24 heures plus tard. Le patient présente alors rapidement :

  • une fièvre élevée
  • une jaunisse 
  • des douleurs abdominales, accompagnées de vomissements parfois sanglants, avec risque de déshydratation
  • des saignements au niveau de la bouche, du nez, des yeux
  • une détérioration du fonctionnement des reins

Pour les malades présentant cette phase, il existe un risque de décès.

Certaines piqûres de moustiques peuvent provoquer des allergies à la salive et c’est par la suite que surviennent les réactions cutanées puis les démangeaisons intenses.

Des cas d’allergies peuvent aussi provoquer des symptômes plus sérieux. Chez l’adulte, il peut s’agir d’urticaire généralisée. La sensation de démangeaison est alors plus forte et peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines. Un grattage répété peut provoquer des risques d’infection de la peau.

Si par mégarde, vous vous retrouvez infectés par une des maladies moustiques, il existe des traitements pour y remédier mais il faudra agir vite et être prudent.

Avatar

Rédigé par Laurie