in

Découverte de l’une des plus grandes maisons longues de Scandinavie

Crédits : Lars Gustavsen, Institut norvégien de recherche sur le patrimoine culturel

Non loin de l’endroit où un navire viking avait été déterré en Norvège il y a trois ans, des archéologues ont localisé l’une des plus grandes maisons longues jamais découvertes en Scandinavie. La structure, qui mesurait près soixante mètres de long, a été déterrée à environ 80 km au sud-est d’Oslo.

À l’époque viking, la plupart des habitants vivaient dans des fermes, dont les bâtiments principaux étaient généralement des « maisons longues ». Ces bâtisses, le plus souvent construites en bois de chêne avec des toits de chaume, mesuraient entre trente et soixante mètres de long pour environ six mètres de large. Elles pouvaient abriter plusieurs familles, des esclaves et parfois des animaux de la ferme si les conditions climatiques l’exigeaient.

L’une des plus grandes maisons longues de Scandinavie

En s’appuyant sur un radar à pénétration de sol, une équipe d’archéologues de l’Institut norvégien de recherche sur le patrimoine culturel (NIKU) annonce avoir isolé les vestiges de cinq de ces structures sur les terres agricoles de Gjellestad, dans le sud du pays, dont l’une des plus grandes jamais découvertes. Tous ces bâtiments se trouvent à environ 500 mètres au nord-est d’une sépulture de navire viking découverte en 2018.

Aucune de ces structures n’a été encore datée, mais les archéologues pensent que l’enterrement du navire situé à proximité date de la fin de l’âge du fer dans la région, vers 750 à 850 apr. J.-C.. D’après les chercheurs, la structure contenait probablement autrefois le corps d’un roi ou d’une reine, bien qu’aucun reste humain n’ait été découvert à l’intérieur.

La plus grande de ces maisons longues mesure près de soixante mètres de long et quinze mètres de large. D’après Lars Gustavsen, responsable des fouilles, il s’agissait probablement d’une salle de cérémonie utilisée à des fins religieuses, sociales ou politiques. Il est probable que les autres structures aient abrité des familles. D’autres fouilles, prévues pour l’année prochaine, pourront nous en dire davantage. Tous ces bâtiments sont en tout cas situés à proximité d’anciennes voies de transport qui permettaient à l’époque de contrôler la circulation des personnes et le commerce des marchandises.

maisons longues
Un radar à pénétration de sol a révélé les restes d’au moins cinq maisons longues scandinaves enfouies dans les terres agricoles de Gjellestad, dans le sud de la Norvège. Crédits : Arild L. Teigen, comté de Viken

En plus de ces nouvelles maisons longues, les archéologues ont également découvert plusieurs tumulus ensevelis (du tertre artificiel élevé au-dessus d’une tombe) dans des champs agricoles juste au nord du site.

« Nous ne sommes pas surpris d’avoir trouvé ces tumulus, car nous savons déjà qu’il y en a plusieurs autres dans les environs« , poursuit le chercheur dans un communiqué. « Cependant, il est important de les connaître pour obtenir une image plus complète de Gjellestad et ses environs« .