in

Des maisons en pierre vieilles de 8 500 ans aux Émirats arabes unis

Crédits : DCT Abu Dhabi

Une équipe d’archéologues annonce avoir fouillé la plus ancienne structure jamais découverte aux Émirats arabes unis (EAU). Les vestiges de cet ancien bâtiment pourraient avoir plus de 8 500 ans. Vous la retrouverez sir l’île de Ghagha, au large d’Abu Dhabi.

Des archéologues du Département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) ont récemment analysé quelques-uns des premiers bâtiments connus aux Émirats arabes unis, et dans la région au sens large. D’après ces nouveaux travaux, l’une de ces maisons rudimentaires aurait été érigée il y a un peu plus de 8 500 ans, soit au moins 500 ans plus tôt qu’on ne le pensait auparavant.

Ces conclusions s’appuient sur une analyse des isotopes du carbone 14 dans les fragments de charbon de bois retrouvés sur le site. Auparavant, la structure la plus ancienne trouvée se trouvait sur l’île de Marawah, située également au large d’Abu Dhabi.

« Ces découvertes archéologiques ont montré que les gens s’installaient et construisaient des maisons ici il y a 8 500 ans« , a déclaré Mohamed Al Mubarak, président de DCT Abu Dhabi. « Les découvertes sur l’île de Ghagha soulignent que les caractéristiques de l’innovation, de la durabilité et de la résilience ont fait partie de l’ADN des habitants de cette région depuis des milliers d’années. Nous nous rappelons également qu’il est d’une importance vitale que nous continuions à travailler pour découvrir, préserver et protéger notre patrimoine inestimable afin que les générations actuelles et futures en apprennent davantage sur notre passé ancestral« .

On pensait auparavant que les humains s’étaient installés dans le coin alors que s’élargissaient les routes commerciales maritimes à longue distance. Cependant, ces nouvelles analyses montrent que les établissements néolithiques existaient avant l’évolution du commerce dans la région.

Une communauté de chasseurs-pêcheurs

Les structures mises au jour sont de simples salles rondes dont les murs en pierre s’élèvent à près d’un mètre de hauteur. Ces petites pièces étaient probablement habitées par les membres d’une petite communauté qui vivait sur l’île toute l’année. Des centaines d’artefacts ont également été trouvés sur place, dont des pointes de flèches en pierre finement travaillées qui auraient été utilisées pour la chasse. Il est aussi probable que les habitants s’appuyaient sur ressources de la mer.

émirats arabes unis
Les structures néolithiques en pierre de l’île de Ghagha. Crédits : DCT Abu Dhabi
émirats arabes unis
Les pointes de flèches en pierre trouvées sur le site de Ghagha. Crédits : DCT Abu Dhabi

La durée d’existence de la colonie est inconnue. Cependant, nous savons qu’une personne a été enterrée dans les ruines de ces structures il y a environ 5 000 ans. C’est d’ailleurs l’une des rares sépultures de cette période connues sur les îles d’ Abu Dhabi.