in ,

Pourquoi penchons-nous généralement notre tête à droite quand on embrasse ?

Crédits : Wikipédia

Une majorité d’entre nous penche la tête à droite au moment d’embrasser son/sa compagne ou son/sa petit(e) ami(e). Cela est-il un réflexe inné ou le résultat de notre éducation, notamment télévisuelle ? Des chercheurs ont cherché à le savoir.

Notre cerveau est un organe divisé en deux parties appelées hémisphères, et de nombreuses fonctions cérébrales, comme les capacités de langage ou la main avec laquelle nous écrivons, sont organisées dans l’un ou l’autre de ces hémisphères. De simples tests comportementaux nous ont aujourd’hui permis de voir comment cette organisation est révélée dans la façon dont nous voyons le monde et interagissons avec lui.

Cela se traduit également par certains instincts physiques, notamment la tendance que nous avons à pencher la tête par moments. Ce réflexe apparaît en réalité très tôt dans la vie. En effet, les bébés ont par exemple une tendance initiale à pencher la tête vers la droite et à tendre le bras gauche pour maintenir l’équilibre. Ces réflexes semblent nous poursuivre à l’âge adulte, puisque quand nous embrassons une personne sur la bouche, notre tête penche généralement à droite. Est-ce la continuité d’une tendance que nous avons depuis la naissance, ou bien le résultat d’un apprentissage qui est celui d’embrasser de cette manière ?

Dans les sociétés occidentales, il est courant de voir des personnes s’embrasser, que ce soit dans la rue, en public ou encore à la télévision. Ces baisers de cinéma sont-ils le reflet de la manière dont nous embrassons ou bien influencent-ils notre façon d’embrasser ? Mener cette étude dans l’une de ces sociétés occidentales n’apporterait donc pas de réponses.

Les chercheurs ont alors choisi de mener leur étude au Bangladesh, un pays très conservateur où s’embrasser en public est interdit et où le baiser est censuré dans les films et à la télévision. Il a alors été demandé à plusieurs couples mariés de s’embrasser en privé, chez eux, puis de répondre séparément à un questionnaire sur différents aspects du baiser du partenaire.

Les résultats de l’étude publiée dans la revue Nature montrent que plus de deux tiers des personnes ont déclaré que le partenaire qui initiait le baiser penchait la tête à droite.

Il apparaît donc que cette tendance est propre à l’être humain, quelle que soit son origine et les expériences auxquelles il a été exposé tout au long de sa vie. L’inclinaison de la tête au moment d’embrasser son ou sa partenaire semble innée et déterminée par le cerveau, qui sépare les différentes tâches dans ses deux hémisphères, de la même manière qu’une personne est droitière ou gauchère. C’est probablement les fonctions de l’hémisphère gauche qui sont spécifiquement concernées ici, puisque celui-ci contient les parties du cerveau impliquées dans la prise de décision et l’émotion.