in

Mais d’où vient l’odeur de la pluie ?

pluie
Crédits : Pixabay

Tout le monde ou presque a déjà senti une odeur particulière lorsqu’une grosse pluie d’été commence à tomber. Il y a quelques années, des chercheurs américains avaient expliqué ce phénomène plutôt méconnu du grand public.

Si au moment de l’arrivée d’une bonne averse une certaine senteur flotte dans l’air, la pluie en elle-même n’a pas d’odeur. Comment cela est-il possible ? Si ce phénomène a été étudié en 1964 en Australie et baptisé « pétrichor », celui-ci a réellement été expliqué dans une étude publiée en 2015 dans la revue Nature Communications. Elle a été menée par des chercheurs américains du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Il faut savoir que le pétrichor est un mélange de composés chimiques odorants générés par les plantes, les actinobactéries. On les trouve un peu partout, qu’il soit question de milieux marins, urbains ou ruraux. Ces micro-organismes fixent l’azote de l’air pour les plantes, et fabriquent leurs nutriments en transformant la matière organique en décomposition.

Un des composés organiques issus de ce « travail » est nommé géosmine, qui donne cette fameuse odeur de pétrichor. Il s’agit d’un composé très facile à déceler, car notre nez est capable de le détecter même si sa présence est seulement de quelques particules dans une grande quantité d’air.

Durant l’été, les périodes de sécheresse sont synonymes de baisse d’activité des actinobactéries. Mais lorsque la pluie arrive, cette même activité de décomposition s’accélère et davantage de géosmine est produit. Lorsque les gouttes tombent, le géosmine et d’autres composants du pétrichor sont libérés sous forme d’aérosol, qu’une éventuelle présence de vent contribue à diffuser. De plus, si le géosmime est responsable de l’odeur du pétrichor, celui-ci est également à l’origine de l’odeur de la terre fraîchement labourée ou mouillée après une période sèche !

Voici une vidéo publiée à l’occasion de l’étude de 2015 menée par les scientifiques du MIT :

Sources : The Conversation – Slate

Articles liés :

Ces cinq dômes vous font sentir l’odeur de cinq villes différentes !

Si nous pouvions renifler l’odeur d’Uranus…

Des panneaux photovoltaïques capables de produire de l’électricité à partir de gouttes de pluie ? C’est possible !