in

Mai 2015, mois de mai le plus chaud jamais enregistré dans le monde

Crédits : NOAA

L’année 1880 marquait le début des relevés de températures dans le monde, et depuis ces débuts, jamais un mois de mai n’aura été aussi chaud que celui que nous venons de vivre. C’est l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) qui l’a annoncé ce jeudi.

Déjà 2014 avait été l’année la plus chaude jamais enregistrée. Et bien cette année 2015 risque bien de l’être encore plus puisque le mois de mai que nous venons de vivre a été « le plus chaud dans les annales », selon Derek Arndt, un scientifique de la National Oceanic and Atmospheric Administration, qui a également souligné que la période recouvrant les cinq premiers mois de 2015 a également été la plus chaude jamais enregistrée, « ce qui montre que le réchauffement de la planète se poursuit ».

À la surface du globe, la température moyenne de ce mois de mai a été de 0,87 °C plus élevée que la moyenne établie depuis 1880 pour ce mois. Un record qui vient surpasser le précédent, établi l’année dernière, qui avait dépassé la moyenne de 0,08 °C, toujours selon la NOAA. Cela montre que non seulement le réchauffement se poursuit, mais aussi qu’il s’accélère.

Dans l’océan Arctique, la superficie moyenne des glaces en mai a été 5,5 % inférieure à la moyenne de la période 1981 à 2010. Observées par satellite depuis 1979, il s’agit là de la troisième plus faible superficie observée, selon le Centre national de la neige et de la glace, qui utilise les données de la NOAA et de la NASA.

Par contre, à l’autre Pôle, la superficie des glaces en Antarctique a été en mai dernier 12,1 % au-dessus de la moyenne de 1981 à 2010. Ici aussi c’est un record battu, puisqu’il s’agit là de la plus grande étendue des glaces antarctiques pour ce mois dans les annales des relevés, surpassant le précédent record, aussi établi en mai 2014. (Lire notre article sur l’extension dans la banquise Antarctique)

201505-2
Crédits : NOAA

Source : Noaa