in

Un jeune bouledogue français fait spontanément repousser sa mâchoire

bouledogue français
Crédits : albertobrian/istock

La mâchoire inférieure gauche d’un chiot bouledogue français nommé Tyson a connu une régénération spontanée après que les vétérinaires de Cornell aient dû en retirer une grande partie en raison d’un cancer. Bien que ce phénomène ait été précédemment observé chez les enfants, c’est la première fois qu’un cas similaire est documenté chez un chien.

Un jeune chien surprenant

Tyson, un bouledogue français âgé de trois mois, devait à l’origine subir une intervention chirurgicale pour une fente palatine, une malformation congénitale caractérisée par une ouverture dans le palais, au printemps 2023. Malheureusement, son vétérinaire avait alors découvert la présence d’une tumeur cancéreuse à la mâchoire lors de l’évaluation préalable à l’opération.

« La tumeur de Tyson était un carcinome épidermoïde papillaire oral qui est un cancer malin chez le chien« , précise Alexandra Wright, qui a dirigé l’équipe de soins de Tyson. « C’est aussi la deuxième tumeur buccale maligne la plus courante« .

Pour retirer la tumeur, la majorité de la mandibule inférieure gauche du chiot devait être retirée. Naturellement, une telle opération était lourde de conséquences puisqu’elle impliquait de vivre toute une vie sans mâchoire inférieure pleinement fonctionnelle. Après hésitation, les propriétaires de Tyson ont finalement accepté, d’autant que les tomodensitogrammes indiquaient que le cancer ne s’était pas propagé à d’autres sites du corps.

L’opération s’est bien déroulée et contre toute attente, la mâchoire de Tyson a commencé à repousser quelques semaines plus tard. Bien que la régénération partielle de la mandibule chez les jeunes chiens ait été signalée de manière anecdotique, elle semblait peu probable pour Tyson en raison de la quantité importante d’os qui avait été retirée.

Tyson, un bouledogue français
Tyson, un bouledogue français de trois mois, a vu sa mâchoire repousser après avoir perdu la majorité de sa mandibule inférieure gauche à cause d’un cancer. Crédits : Université Cornell

Comment expliquer une telle régénération ?

Le rapport de cas suggère que Tyson a dépassé toutes les attentes, probablement en raison de la préservation d’une quantité significative de périoste lors de l’intervention chirurgicale. Or, cette fine membrane qui recouvre les surfaces osseuses contient des vaisseaux sanguins et des nerfs essentiels à la croissance des mandibules d’origine. « C’était probablement impératif pour la régénération du nouvel os« , note la vétérinaire. « Le fait que la tumeur du chien ait été détectée si tôt a également aidé, même si la raison précise de la repousse de la mâchoire dans le cas de Tyson reste un mystère historique« .

La nouvelle mandibule de Tyson est quasiment aussi fonctionnelle que l’originale, bien qu’elle soit techniquement considérée comme anormale en raison de certaines caractéristiques absentes. Par exemple, elle ne possède pas de canal mandibulaire, habituellement le lieu des principaux vaisseaux sanguins et nerfs, et elle ne comporte pas de dents. Malgré ces différences, elle présente une longueur équivalente à celle de la mandibule droite, ce qui prévient ainsi toute dérive. En outre, il n’y a aucune indication de cancer dans l’os régénéré.

Suite à cette intervention, Tyson a subi une autre opération pour traiter sa fente palatine.