in

L’US Navy a inventé un appareil capable d’empêcher certains individus de parler

Crédits : OcusFocus / iStock

Une machine très étonnante a fait l’objet d’un dépôt de brevet aux États-Unis il y a deux ans. Cette dernière est tout simplement capable de forcer au silence une personne en particulier. Or, son fonctionnement est aussi surprenant que vicieux.

Un décalage auditif de quelques millisecondes

Régulièrement, la marine étasunienne fait la une des médias. Dernièrement, celle-ci a dévoilé une lance à incendie laser afin d’entraîner ses Hommes à la maîtrise du feu. Elle a également communiqué sur un projet d’avion capable de voler de façon autonome durant trois mois. Désormais, il est question d’une machine a faire taire les indésirables, comme l’explique New Scientist dans un article du 24 août 2021. Selon le magazine, le brevet a été déposé en décembre 2019, bien que sa découverte ait été faite seulement cette année.

Ce système prenant le nom de Handheld acoustic hailing and disruption (AHAD) apparaît assez simple au premier abord. Il s’agit d’un micro à longue portée de précision capable de capter la parole d’une personne. Ensuite, cette parole est renvoyée vers la même personne, mais à un niveau sonore bien plus élevé. Or, il est ici question d’un feedback auditif différé de quelques millisecondes.

protestation manifestation megaphone
Crédits : sibway / iStock

Une utilisation lors de manifestations publiques

Le brevet rappelle d’ailleurs que lors d’un discours classique, l’individu entend sa voix avec un léger décalage. Il s’agit là d’un phénomène que notre corps connaît bien. Néanmoins, un second décalage dont le délai est suffisamment long permet d’altérer la concentration de l’orateur. Pour ce dernier, il devient alors très compliqué de poursuivre. Déstabilisant aussi bien mentalement que physiquement, le dispositif engendre une confusion chez la personne visée, celle-ci finissant par se taire.

S’il semble bien question d’une arme, cette dernière ne se destine pas aux champs de bataille. En revanche, elle pourrait œuvrer au service des gouvernements lors de manifestations publiques. L’objectif ? Cibler certains agitateurs indésirables. Il faut dire qu’en cas d’usage de micros directionnels de précision, il serait possible de viser une seule personne en particulier au milieu d’une foule. De plus, l’effet induit par l’appareil atteindrait sa cible sans que les autres personnes autour ne puissent percevoir l’attaque.

Néanmoins, il y a fort à parier que ce genre de machine ne puisse pas marcher avec tout le monde. Les orateurs les plus chevronnés et les plus confiants pourraient s’accommoder de ce gène et poursuivre leur discours. Enfin, rien n’indique si le brevet donnera réellement lieu à la fabrication d’un tel appareil et si tel est le cas, s’il sera ou non question d’une commercialisation.