in

L’Union européenne est le second plus important responsable de la déforestation dans le monde

Crédits : Pixabay License.

Tout récemment, le World Wildlife Fund (WWF) a publié un rapport sur la déforestation. Selon ce document, l’Union européenne est le deuxième importateur mondial de déforestation tropicale derrière la Chine. Ce titre peu glorieux englobe également la France, un des pays de l’union les plus coupables.

Déforestation de l’équivalent de cinq millions de terrains de football en deux ans

L’Union européenne serait le second destructeur mondial de forêts tropicales, selon un rapport du WWF publié le 14 avril 2021. Son titre laisse d’ailleurs peu de place au doute : “Quand les Européens consomment, les forêts se consument”. Devant l’UE, la Chine est en tête des pays importateurs mondiaux de déforestation tropicale. En revanche, l’UE est devant les États-Unis, un pays réputé pour son laxisme en matière d’environnement et sa population en grande partie climatosceptique.

En 2017, les importations de l’UE représentaient 16 % de la déforestation en lien avec le commerce mondial. Ce pourcentage est moins alarmant que celui de la Chine (24 %), mais plus défavorable que ceux de l’Inde (9 %), des États-Unis (7 %) ou encore du Japon (5 %).

Entre 2005 et 2007, 3,5 millions d’hectares de forêt et écosystèmes naturels ont été défrichés ou convertis pour satisfaire les importations de l’UE, soit l’équivalent de cinq millions de terrains de football. Pour mettre cela en perspective, sur ces deux années, l’équivalent en forêt de la ville de Lyon a été rasé chaque semaine. Ces importations représentaient 1 807 millions de tonnes de CO2, soit 40 % des émissions annuelles de l’UE.

couverture rapport WWF deforestation
Crédits : WWF

Huit pays à l’origine de 80 % des importations de l’UE

L’Union européenne compte aujourd’hui 27 états membres. Et pourtant, seuls huit d’entre eux sont responsables de 80 % des importations de l’union en lien avec la déforestation. Ces pays sont la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Pologne, l’Italie et la Belgique. Dans ce classement des pires pays européens consommateurs de déforestation, la France occupe la 6e place. Entre 2005 et 2017, le trio de tête des matières premières impliquant la plus importante déforestation tropicale importée par l’UE était le soja (31 %), l’huile de palme (24 %) et la viande de bœuf (10 %). Quant aux pays exportateurs concernés, nous retrouvons le Brésil (30 %), l’Indonésie (22 %), l’Argentine (10 %) ainsi que le Paraguay (8 %).

Le rapport arrive au moment où la Commission européenne est en passe de présenter une proposition de législation pour lutter contre la déforestation. Et le WWF estime que cette loi devra intégrer des mesures contraignantes pour les entreprises en garantissant que les produits commercialisés par ces mêmes sociétés n’ont aucun lien avec la destruction des forêts ou la conversion d’écosystèmes naturels.