in

L’une des plus grandes empreintes de dinosaures jamais découvertes

Crédits : iStock

L’une des plus grandes empreintes de dinosaures jamais enregistrées vient d’être mise à jour dans le désert de Gobi, en Mongolie. Elle pourrait appartenir à un Titanosaure, le plus grand dinosaure jamais découvert sur Terre.

Une équipe de chercheurs japonais, de l’Université Okayama, annonçait il y a quelques heures la découverte d’une énorme empreinte de dinosaure dans le désert de Gobi, en Mongolie. L’empreinte, vieille de 70 millions d’années, nous donne une certaine idée de la taille de ces créatures géantes qui parcouraient la Terre durant le Crétacé.

Découverte le 21 août dernier par un groupe d’universitaires de l’Académie des Sciences de Mongolie, cette empreinte est incroyablement bien conservée. Fossilisée dans une couche géologique formée il y a entre 70 et 90 millions d’années, l’empreinte se serait alors moulée naturellement lorsque du sable a coulé dans les marques formées par l’animal en marchant dans la boue.

Longue de 106 centimètres pour 77 centimètres de large, elle appartiendrait à un sauropode herbivore géant. “Sa patte arrière gauche”, selon Shinobu Ishigaki, de l’Université d’Okayama, et chef de l’équipe de recherches, qu’il soupçonne être celle d’un Titanosaure, un dinosaure au long cou, dont la taille pouvait atteindre les 37 mètres de long pour 20 mètres de haut. Découvert pour la première fois en 2008 en Argentine, le squelette d’un Titanosaure est actuellement exposé au Musée d’Histoire Naturelle de New York. Il serait à ce jour le plus grand dinosaure jamais découvert sur Terre.

“Ceci est une découverte très rare. La plupart des traces de dinosaures géants sont floues. Cette découverte est précieuse, car la forme d’une griffe est clairement identifiable, ainsi que la plante du pied du dinosaure”, se réjouit Shinobu Ishigaki.

Masateru Shibata, professeur et chercheur à l’Institut de recherche de l’Université de Fukui, a notamment déclaré que les empreintes fossiles étaient aussi précieuses que les os fossilisés. “Les empreintes sont des preuves de dinosaures vivants”, note le chercheur. “Il y a tellement d’informations qui peuvent être obtenues à partir des empreintes, comme la forme des pattes de dinosaures, ainsi que la façon dont ils se déplaçaient”.

Source / AFP