in

L’une des plus dangereuses bactéries végétales du monde continue de s’étendre !

Crédits : Valentain12 / Wikipedia

La bactérie Xylella est présente en Europe dans des pays tels que l’Italie et l’Espagne. En cinq années de présence, des millions d’oliviers, de vignes, d’arbres fruitiers et de plantes sauvages ont été décimés. Or il y a peu, celle-ci semble être arrivée en Corse.

Originaire d’Amérique, la bactérie Xylella fastidiosa s’est installée en Europe et le problème met aux prises certains pays. Dernièrement, l’Espagne accusait le Maroc de ne pas respecter les dispositions et les mesures concernant l’éradication de la bactérie, mais la Commission européenne a finalement sanctionné l’Italie.

Il faut savoir que certaines souches de Xylella sont mortelles chez diverses espèces de plantes cultivées d’intérêt commercial telles que l’olivier, la vigne et les arbres à agrumes. D’autres plantes sont également sur la liste des victimes comme le romarin, la lavande ou encore le myrte commun. Depuis peu, l’alerte a été donnée en Corse et comme l’explique un article de Corse-Matin, l’Institut national de recherche agronomique (INRA) avait effectué début avril des tests qui se sont avérés positifs.

Cependant, de nouveaux prélèvements ont été effectués et tous se sont révélés négatifs. Avec la collaboration de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), l’INRA tente actuellement « d’expliquer les causes de divergence et faire progresser les méthodes d’analyse ».

Les oliviers sont les premières victimes de la bactérie Xylella !
Crédits : PxHere

Rappelons que la bactérie Xylella est déjà présente sur tout le continent américain et fait des ravages dans la forêt amazonienne ou encore dans les vignes de Californie. Il s’agit tout simplement de l’une des plus dangereuses bactéries végétales du monde. Cette dernière peut s’attaquer à 200 espèces végétales différentes, et se transmet via des insectes suceurs de sève comme la Cicadelle pisseuse (Homalodisca vitripennis).

En Europe, le premier foyer d’infection a été détecté en 2013 dans la région des Pouilles, qui forme le talon de la botte italienne. Selon les chercheurs, la bactérie serait arrivée en provenance du Costa Rica avec des plants de caféiers ornementaux.

Sources : Science & Vie – Yabiladi