in

Des loutres grandes comme des loups peuplaient la Chine il y a 6 millions d’années

Crédits : Capture video / Mauricio Antón

Une étude récente suggère que des loutres géantes de la taille de loups peuplaient autrefois les forêts marécageuses du sud-ouest de la Chine il y a 6 millions d’années.

Les fossiles d’une nouvelle espèce de loutre ont été découverts dans la province chinoise du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine. Les fossiles de l’animal, nommé le « Siamogale melilutra », comprennent un crâne complet (bien qu’aplati au cours du processus de fossilisation), des dents et une mandibule. Ils suggèrent que l’animal pesait environ 50 kilogrammes — bien davantage que les loutres modernes — et était « de la taille d’un loup ». Il peuplait les forêts marécageuses de cette région du monde il y a 6 millions d’années.

Ainsi, avec ses deux mètres de long, l’animal préhistorique était presque deux fois plus grand que les plus grandes espèces de loutres vivantes aujourd’hui comme la loutre géante d’Amérique du Sud qui pèse jusqu’à environ 32 kilogrammes et environ quatre fois plus grande que la loutre eurasienne. « La nouvelle découverte permet la reconnaissance d’un clade (groupe) rare de loutres et fournit l’occasion d’explorer les rapports entre plusieurs énigmatiques fossiles de mustélidés considérés soit comme des blaireaux, soit comme des loutres », détaille l’étude publiée dans le dernier numéro du Journal of Systematic Paleontology.

Ces travaux suggèrent également que les puissantes mâchoires et les grandes dents de l’animal lui servaient probablement à broyer de grands crustacés ou des mollusques d’eau douce. D’après les chercheurs, cette anatomie redoutable pourrait avoir joué un rôle crucial dans la survie de l’espèce, car contrairement à leurs homologues modernes plus petits, ceux-ci n’usaient pas d’outils tels que des galets et pierres pour broyer ou atteindre leur nourriture. N’étant pas assez « évoluée » pour « comprendre » l’intérêt des outils, Siamogale melilutra aurait alors développé de puissantes mâchoires tout en augmentant la taille de son corps, d’où son gabarit XXL.

Pour finir, les chercheurs estiment que cet ancien prédateur des marécages appartenait à une lignée de loutres éteintes apparue il y a environ 18 millions d’années.