in

Lorsque les orques attaquent, les baleines à bosse s’interposent

Crédits : tpsdave / Pixabay

Une équipe de chercheurs dirigée par Robert Pitman,  écologiste marin au Southwest Fisheries Science Center du Nooa Fisheries, apporte des preuves qui suggèrent que les baleines à bosse peuvent adopter un comportement altruiste lorsque des orques attaquent d’autres espèces marines.

L’orque et la baleine à bosse sont deux mammifères emblématiques, imposants, fascinants. Tandis que l’une se présente comme la terreur des océans, se plaçant tout en haut de la chaîne alimentaire, une récente étude suggère que la seconde serait capable d’adopter un comportement altruiste pour sauver d’autres espèces en danger.

Les recherches ont commencé, notent les chercheurs, lorsque Robert Pitman observa en 2009 une baleine à bosse venant à la rescousse de l’une de ses congénères après que celle-ci ait été « frappée » par un groupe d’orques au large de la banquise. En outre, un autre membre de l’équipe avait également été témoin d’une scène incroyable, impliquant des baleines à bosse chassant un groupe d’orques qui venait de tuer un baleineau (une baleine grise), empêchant les épaulards de manger l’animal durant plusieurs heures.

Ces incidents ont incité le groupe à mener des recherches, publiées sur le site Marine Mammal Science. Ils détaillent alors les observations de 115 tentatives de sauvetage menées par des baleines à bosse. Sur ces 115 incidents, 11 impliquaient le sauvetage de congénères, pour la plupart des veaux, tandis que les autres impliquaient d’autres créatures marines, telles que des lions de mer, des baleines grises, des poissons-lune ou encore des phoques. 

Les chercheurs ont constaté que la plupart des baleines à bosse qui s’engageaient dans les tentatives de sauvetage avaient déjà des cicatrices sur le corps, suggérant qu’elles avaient déjà survécu à des attaques d’orques par le passé, probablement dans leur jeunesse, et qu’elles répondaient simplement à un mauvais souvenir.

L’équipe fait remarquer que les baleines à bosse sont les seuls cétacés (mammifères marins qui comprennent les dauphins, marsouins et baleines) connus pour attaquer les baleines tueuses. Mais ces animaux le font régulièrement pour protéger leurs petits. Pour les chercheurs, « défendre » d’autres créatures marines pourrait être accidentel, mais selon eux, « l’altruisme ne peut être exclu ». Les baleines à bosse pourraient simplement venir en aide à d’autres créatures en difficulté pour tenter de les sauver.

Source