in ,

L’orque Morgan a-t-elle essayé de se suicider ?

Crédits : Milan Boers / Wikimedia Commons

Une vidéo filmée il y a quelques semaines et récemment partagée par l’association The Dolphing Project nous montre la tristement célèbre orque Morgan complètement hors de l’eau, échouée d’elle-même sur le béton. Certain(s) parlent d’un comportement suicidaire.

Il y a quelques mois, PETA, l’organisation de défense animale, appelait la police espagnole à enquêter sur les conditions de vie dans lesquelles l’orque « hollandaise » Morgan était soumise au parc d’attractions Loro Parque sur l’île de Tenerife. PETA affirmait alors, photos à l’appui, que l’orque, et quatre autres de ses congénères, étaient couverts de plaies et que leurs dents étaient en mauvais état. En outre, les orques étaient (sont toujours) gardées dans des bassins beaucoup trop petits pour des animaux censés voyager plusieurs centaines de kilomètres par jour à l’état sauvage.

Plus récemment, l’orque faisait malheureusement encore parler d’elle. Selon le groupe de défense des animaux The Dolphin Project, vidéo à l’appui, l’orque Morgan, capturée en mer il y a six ans, aurait clairement montré des signes de détresse en essayant de s’échouer délibérément sur le rebord du bassin pendant son spectacle. Comme en témoignent ces images, elle restera plantée sur le béton, à l’extérieur de l’eau, pendant environ 10 minutes.

Si les orques peuvent s’échouer pour différentes raisons, les militants pour la libération de Morgan expliquent que ce comportement prouve encore une fois que ces animaux ne devraient pas être gardés en captivité. Ils assurent également que l’acte de Morgan est un cri de désespoir ou une tentative de suicide. Les représentants du parc, eux, se défendent en répondant que toutes ces interprétations s’inscrivent dans une campagne anti-zoo qui a récemment balayé les médias après le décès du gorille Harambe.

Dans un communiqué partagé par Sky News, les représentants du parc expliquent : “Les orques du Loro Parque sont entraînées pour sortir de l’eau de leur plein gré, et ce dans différents buts, par exemple, pour être présentées au public, pour effectuer des bilans de santé, pour inspecter leurs évents, ainsi que pour tester leurs capacités auditives.”

Cependant, la vidéo a entraîné une nouvelle campagne sur les réseaux sociaux pour demander la libération de Morgan. Ce n’est pas une première ; il y a deux mois, Morgan a été filmé en train de se cogner la tête à plusieurs reprises dans une grille métallique de la piscine. Vous pourrez trouver plus d’informations en vous rendant sur le site de la Free Morgan Foundation.