in

Quelle est l’origine des points lumineux de Cérès ? La Nasa vous invite à voter

Crédits : jpl.nasa.gov

Les points lumineux sur la planète naine Cérès continuent d’intriguer les scientifiques, mais aussi les internautes. Et vous, que pensez-vous que ce soit?

Petit retour en arrière. En 2003, le télescope Hubble repère de la lumière sur Cérès. La NASA envoie en 2007, pour étudier la planète naine de plus près, la sonde spatiale Dawn qui est entrée dans son orbite en 2015. Nous vous parlions déjà en février de ces points lumineux qui ne semblaient être que deux à première vue, mais qui se sont avérés plus tard être une multitude de points blancs. Leur origine n’est toujours pas clairement identifiée, même si plusieurs hypothèses sont envisagées.

La NASA invite les internautes à voter pour savoir quel scénario serait à privilégier : vous pouvez donner votre avis ici. L’agence spatiale propose de choisir l’origine la plus probable, parmi la fumée d’un volcan, la vapeur projetée par un geyser, la roche, la glace qui réfléchirait la lumière, le dépôt de sel ou autre chose.

« Nous pouvons désormais conclure que la luminosité intense de ces taches est due à la réflexion de la lumière du Soleil par un matériau très réfléchissant présent sur la surface, peut-être de la glace », avait déclaré en mai Christopher Russell, le directeur de la mission Dawn. Un autre des membres de la mission explique : « La configuration de ces points lumineux fait de Cérès un cas unique dans le système solaire. L’équipe travaille pour identifier leur source. Ma principale hypothèse : la lumière du soleil serait reflétée par une couche de glace, mais nous continuons d’explorer d’autres possibilités. »

Les hypothèses d’une fumée volcanique et de la vapeur rejetée par des geysers ont été écartées par les chercheurs. Selon le Huffington Post, des images infrarouges ont également permis de constater que les points lumineux ne présentaient pas la même température.

Le 11 juin 2015, 40 % des internautes envisageaient une autre hypothèse que celles proposées et 30 % privilégiaient l’hypothèse de la lumière qui se réfléchirait dans la glace. L’origine de ces points lumineux pourrait bien être identifiée au cours du mois de juillet, pendant lequel la sonde Dawn se rapprochera de Cérès, grâce à ses propulseurs ioniques, jusqu’à 1 470 km d’altitude.

Sources : Nasa, Huffington Post.