in ,

Logement : quelles sont les aides de l’État pour faire des économies d’énergie ?

Crédits : Deniz_Turgut / Pixabay

Avec la présence perpétuelle d’énergies non-renouvelables telles que les énergies fossiles et l’énergie nucléaire, le gouvernement encourage le développement durable et responsable. Les personnes désirant s’intéresser à la construction d’une maison à énergie positive – ou à la rénovation de leur logement actuel – ont besoin de connaître les aides disponibles.

Connaître l’énergie au niveau du logement

Les notions de transition énergétique et écologique reviennent de plus en plus. Toutefois, faire des choix concernant son propre logement – surtout dans le cadre d’une nouvelle construction – est souvent un véritable casse-tête. Connaître l’option énergétique la plus avantageuse pour les consommateurs dans le cadre d’un développement durable et responsable nécessite sans aucun doute l’aide d’un guide sur l’énergie.

En effet, les consommateurs sont de plus en plus susceptibles de montrer le désir de connaître les tenants et les aboutissants de l’énergie à la maison. Il peut également être question d’en savoir plus sur l’autoproduction d’électricité ou encore de comparer les énergies dites « vertes ». Les consommateurs peuvent aussi effectuer des comparaison entre les différents fournisseurs de ce type d’énergie.

panneaux solaires 2
Crédits : Solarcoop

Les aides de l’État français

Qu’il s’agisse de construction ou de rénovation, l’État français est en mesure de fournir plus d’une dizaines d’aides différentes à destination des particuliers. Il peut être question d’améliorer l’isolation du logement, d’optimiser sa facture de chauffage ou encore, d’acquérir des équipements plus intéressants en termes de transition écologique.

Citons par exemple MaPrimeRénov, remplaçant le crédit d’impôt transition énergétique et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». Établie dans cadre du plan de relance de l’économie en 2020, cette prime concerne les travaux de rénovation d’une résidence principale et/ou des parties communes. Évoquons aussi l’Éco-prêt à taux zéro; permettant de financer la rénovation énergétique d’un logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts.