in

L’océan d’Encelade serait assez “vieux” pour abriter une vie extraterrestre

Crédits : NASA/JPL-Caltech

Une récente étude suggère que l’océan souterrain d’Encelade, la lune de Saturne, pourrait être âgé d’un milliard d’années. Autrement dit, il serait assez vieux pour permettre à la vie de se développer, mais pas “trop vieux” pour se permettre de pouvoir l’entretenir.

Nous savons grâce à Cassini qu’il pourrait y avoir un océan global sous la surface glacée d’Encelade. Et que cette eau, liquide, est probablement chauffée par une activité hydrothermale située près de la limite noyau-manteau. Se pose alors la question de la vie, puisque des micro-organismes évoluent dans des environnements similaires au fond des océans terrestres. Il y a quelques jours, une étude nous révélait que le pH de cette eau paraît semblable à celui observé dans les océans de la Terre. On apprenait également que la présence d’ammoniac – en grande quantité – pourrait constituer une source potentielle de combustible pour la vie. Bonne nouvelle donc. Mais il y a une autre donnée à prendre en compte pour jauger le potentiel d’habitabilité de la lune.

Le facteur temps

La question est en effet d’importance. D’un côté un océan trop jeune pourrait ne pas avoir eu le temps de mélanger les ingrédients nécessaires pour créer la vie ou la disperser. Et d’un autre côté, un océan trop “vieux” signifierait que les réactions chimiques nécessaires pour maintenir les êtres vivants pourraient avoir cessé. Autrement dit, Encelade n’aurait plus les moyens d’entretenir la vie. En ce sens, Marc Neveu et son équipe, du Goddard Space Flight Center de la NASA, ont récemment entrepris d’évaluer l’âge de l’océan souterrain de la lune. Et pour ce faire, ils se sont appuyés sur les données recueillies par la sonde Cassini.

Encelade
L’intérieur d’Encelade. Crédits : NASA/JPL-Caltech

Un milliard d’années

Après avoir effectué une cinquantaine de simulations, les chercheurs ont alors déterminé que l’océan d’Encelade pourrait être âgé d’environ un milliard d’années. Ce serait alors, selon eux, l’âge idéal pour abriter la vie. Mais ne crions pas trop vite victoire. Ces résultats ne sont basés que sur quelques simulations. Les chercheurs prévoient d’ores et déjà d’affiner leurs modèles avec des données encore plus précises.

À terme, le fait de pouvoir dater l’océan souterrain d’Encelade pourrait motiver une mission directement sur place. La NASA serait d’ailleurs en pourparlers avec l’entrepreneur milliardaire Yuri Milner pour mettre en place une mission privée sur la lune. Une étude de faisabilité pourrait être menée dès l’année prochaine. En attendant, nous savons désormais que l’agence américaine a jeté son dévolu sur Titan, une autre lune de Saturne. Qui elle aussi, semble abriter un océan souterrain. La mission Dragonfly devrait arriver sur place en 2034.

Source

Articles liés :

(Vidéo) Un son capté par Cassini entre Encelade et Saturne

Les surfaces d’Europe et Encelade sont-elles trop “molles” pour y atterrir ?

Encelade et Titan sur un même plan, l’un des derniers bijoux renvoyé par Cassini

L’océan d’Encelade serait assez “vieux” pour abriter une vie extraterrestre
noté 4.5 - 2 vote[s]