in

L’ISS et un oiseau sur un même cliché, devant notre étoile

Crédits : Agence spatiale européenne

Au bon endroit au bon moment. L’Agence spatiale européenne vient de mettre en ligne une photo un peu particulière, résultant d’un passage de l’ISS (à 400 km d’altitude) et d’un oiseau (à 86 mètres de l’objectif). Le résultat donne l’impression que les deux ont la même taille. 

Capturer l’ISS traversant le Soleil ou la Lune est un défi amusant pour les astrophotographes, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Amusant mais compliqué également, car il faut pouvoir braquer son objectif au bon endroit, au bon moment, avec une caméra suffisamment puissante. Donc, comme vous pouvez l’imaginer, un oiseau passant sur cette photo au même moment n’est pas franchement le plus commun des événements. Ce cliché, capturé depuis le club d’astronomie de Madrid, en Espagne, est donc unique en son genre.

On y voit ici un oiseau qui semble voler à la verticale, croiser le chemin de l’ISS survoler la Terre à plus de 27 000 km/h. La station évoluant à 400 kilomètres d’altitude, les élèves du club d’astronomie ont calculé que l’oiseau devait voler à environ 86 mètres d’altitude.

Crédits : Agence Spatiale européenne

Rappelons également ce superbe photobomb de la Station spatiale internationale pendant l’éclipse solaire du 21 août dernier. Alors que les Américains observaient la première éclipse depuis près d’un siècle, l’ISS s’était en effet invitée sur les clichés de quelques photographes. Le photographe de la Nasa, Joel Kowsky, avait d’ailleurs pu prendre cette photo alors qu’il observait le ciel depuis Banner, dans le Wyoming, dans le Nord des États-Unis.

Crédits : NASA / Joel Kowsky / Flickr (CC BY 2.0)

Mais si photographier l’ISS devant notre étoile est déjà compliqué, le faire devant la Lune l’est encore plus !  L’astrophotographe Dylan O’Donnel avait d’ailleurs patienté 12 mois pour obtenir le cliché parfait :

Crédits : Dylan O’Donnel, domaine public

Notez que si vous voulez vous essayer à photographier l’ISS, la NASA a posté un guide pratique sur son site web.

Source : ESA